Slipknot : Clown et Jim Root parlent de l'album qu'ils aiment le moins dans la discographie du groupe

à 17 h 40 min
Lecture 2 min.
Slipknot annonce son nouveau single The Chapeltown Rag : "C'est un morceau punitif"
© Alexandra Gray (Presse)

L’album All Hope Is Gone de Slipknot, sorti en 2008 et contenant les succès Psychosocial et Dead Memories, s’est avéré être un triomphe commercial pour le groupe. L’album a débuté à la première place du Billboard 200 aux États-Unis, marquant la première ascension du groupe au sommet de ce prestigieux palmarès. En outre, l’opus a été certifié disque de platine aux États-Unis, et à l’échelle internationale, il a été acclamé et s’est retrouvé à des places de choix dans les classements, soulignant ainsi la résonance mondiale de Slipknot.

Bien qu’il ait été un succès commercial, certains de ses créateurs le classent parmi les derniers de la riche discographie de Slipknot.

Revenant sur cet album, dans le documentaire que le groupe a réalisé en 2014 (coïncidant avec la sortie de .5 : The Gray Chapter), le percussionniste et membre fondateur M. Shawn “Clown” Crahan remarque : “C’est le seul album réalisé dans l’Iowa, et c’est celui que j’aime le moins. Pas de tension, pas de douleur, juste de l’efficacité. Pouvoir rentrer chez soi. Pouvoir dormir… ce n’est pas bon pour ce que nous faisons.”

Clown affirme qu’il a trouvé ce succès quelque peu comique, ajoutant : “Je trouve cela ironique. J’ai eu tant de mal à le faire et il m’a laissé un si mauvais goût dans la bouche, et puis il est devenu numéro 1 au Billboard. C’était comme une mauvaise blague ; l’album dans lequel je ne m’étais pas beaucoup investi devait devenir numéro un.”

Son coéquipier et guitariste de Slipknot, Jim Root, partage le même sentiment : “Je crois que nous n’avons jamais fait de jam en tant que groupe pendant l’enregistrement de cet album. Notre producteur n’arrivait pas à nous réunir tous les neuf dans une pièce pour jouer en groupe. Joey [Jordison, le batteur de Slipknot à l’époque] a dû enregistrer cet album tout seul, et nous avons enregistré chacun de notre côté en superposant les morceaux. Ce n’est pas l’un de mes albums préférés…”

Extrait du documentaire réalisé par Slipknot en 2014 :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Slipknot (@slipknot)

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Slipknot
L'actu Nu Metal