Le frontman de Sabaton ne déteste plus The Great War, le nouvel album du groupe de Power Metal

à 14 h 33 min
Lecture 2 min.
Le frontman de Sabaton ne déteste plus The Great War, le nouvel album du groupe de Power Metal

Dans une nouvelle interview avec FaceCulture, Joakim Brodén, le frontman de Sabaton, a été interrogé sur divers sujets.

“Il fallait que je me repose un peu”

L’interviewer a voulu savoir si l’opinion de Joakim sur The Great War, le dernier album en date du groupe, avait changé au cours des six deniers mois :

Il a répondu :

Je ne le déteste plus. Je ne suis pas le seul à écrire de la musique, mais je suis le compositeur principal du groupe, et je l’ai toujours été. Ça signifie que je suis là pour l’écriture, l’enregistrement et le mixage de toutes les chansons. Ça dure parfois jusqu’à neuf mois.

Quand vous mixez, vous vous entraînez à rechercher les erreurs, musicalement et en termes de production. Tout ce qui pose problème doit être éliminé. Donc, à la fin du processus, j’en ai vraiment marre… J’ai entendu les chansons des centaines de fois, et je psychote sur mes choix : “Est-ce que c’était une bonne idée d’augmenter ce solo d’un db”, etc…

Quand on finit un album et qu’on en fait la promotion, on devrait être enthousiaste, mais pas moi, je déteste ça, putain. Maintenant, en gros, ça fait un an que nous l’avons terminé, je peux commencer à l’écouter de manière plus objective… Il fallait que je me repose un peu.

Le neuvième album studio de Sabaton, The Great War, est sorti en juillet 2019 via Nuclear Blast, et a été très bien accueilli par les fans et les critiques du monde entier. Il s’agit d’un album conceptuel sur la Première Guerre mondiale. L’opus a atteint des positions plus élevées dans les charts que tous les albums précédents de Sabaton.

Sabaton a commencé à enregistrer The Great War exactement 100 ans après la fin de la Première Guerre mondiale (11 novembre 1918). Il aura fallu trois mois de travail intensif pour terminer l’album, avec le producteur et collaborateur de longue date Jonas Kjellgren, aux studios Black Lounge. The Great War a été masterisé par Maor Appelbaum, et l’artwork a été réalisé par Peter Sallaí.

À lire aussi : Regardez Vended (avec les fils de Corey Taylor et de Shawn Crahan) jouer au Pulse Of The Maggots Fest

Interview de Joakim Brodén pour FaceCulture :

Source : Blabbermouth