Le frontman de Carnifex déclare que le groupe de Deathcore a perdu plus de 250 000 dollars suite à l’annulation de sa tournée

à 16 h 20 min
Lecture 2 min.
Le frontman de Carnifex déclare que le groupe de Deathcore a perdu plus de 250 000 dollars suite à l’annulation de sa tournée

Carnifex fait partie des artistes particulièrement touchés par la pandémie de COVID-19, ayant été contraint d’annuler sa tournée de printemps en Amérique du Nord en co-tête d’affiche avec 3TEETH. Ce voyage musical prévoyait également de mettre en vedette The Browning et Skold.

Le frontman de Carnifex s’offusque contre le gouvernement

Le leader du groupe, Scott Ian Lewis, a fait part de quelques chiffres précis sur les pertes financières que lui et le groupe ont subies en devant annuler cette tournée. En réponse à l’affirmation récente du secrétaire au Trésor des États-Unis selon laquelle les Américains peuvent survivre grâce aux chèques de 1 200 dollars envoyés dans le cadre d’un plan de relance COVID-19, M. Lewis a répondu :

Carnifex a perdu plus de 250 000 dollars suite à l’annulation de sa tournée. Personnellement, j’ai perdu environ 60 000 dollars. Je ne pourrai pas partir en tournée avant six mois. Brûlez-les vifs.

Malgré cette perte stupéfiante, M. Lewis garde un certain espoir pour l’avenir :

Nous allons survivre. Nos fans et notre label Nuclear Blast nous soutiennent comme personne d’autre. Mais la situation est quand même foireuse, il y a tant de talents qui auraient besoin d’aide.

Scott Ian Lewis a fourni les détails des chiffres de la perte subie par le groupe à cause de l’annulation de la tournée, que vous pouvez examiner ci-dessous.

Le préjudice financier total dépassera les 300 000 lorsque tout ça sera terminé. Il aura fallu à Carnifex 15 ans de tournée pour obtenir ses garanties les plus élevées jamais confirmées, pour au final tout perdre. Dédicace à notre incroyable agent JJ de 33&West.

Carnifex a publié son dernier album en date, intitulé World War X, le 2 août 2019 via Nuclear Blast.

Source : The Prp

Restez connectés à MetalZone sur Facebook