🤘 Nouveau : Vous pouvez désormais commenter l'actu et écrire vos propres reviews sur Metalzone ! 🤘

Le guitariste de Breaking Benjamin parle de l'importance du Black Album de Metallica dans sa vie

à 14 h 21 min
Lecture 3 min.
Le guitariste de Breaking Benjamin parle de l'importance du Black Album de Metallica dans sa vie
© Frank Hoensch / Matthew Baker (Getty Images)

Tous les fans de Metallica ne s’inquiètent pas de leur crédibilité auprès des puristes du Thrash Metal.

“C’est l’album qui m’a fait démarrer”

Depuis qu’il a rejoint l’incarnation moderne de Breaking Benjamin en 2015, Keith Wallen a reçu un disque de platine pour sa contribution à Dark Before Dawn et une poignée d’autres œuvres d’art murales pour les singles certifiés or Failure et Ashes of Eden. Il n’est donc pas surprenant que la sortie préférée du guitariste ne soit pas la cassette No Life ‘Til Leather.

Dans un récent épisode du podcast sur le thème de Metallica, Speak N’ Destroy, Keith Wallen a déclaré :

Je sais que c’est le plus populaire commercialement, et beaucoup de gens pensent qu’ils sont peut-être allés trop loin, mais je dois choisir le Black Album. Je l’adore. La production, l’écriture des chansons et les performances sont excellentes. Je dois dire que c’est mon album préféré. En plus, c’est celui qui m’a mis dans le coup et qui m’a fait démarrer. Il a donc une certaine valeur sentimentale.

Le cinquième album éponyme de Metallica s’est vendu à plus de 16 millions d’exemplaires rien qu’aux États-Unis depuis sa sortie le 2 août 1991. Première collaboration du groupe avec le méga-producteur Bob Rock, documentée avec minutie dans A Year and a Half in the Life of Metallica, le Black Album (comme on l’appelle le plus souvent) comprenait plusieurs chansons qui n’ont jamais quitté la setlist de Metallica dans les décennies qui ont suivi.

Keith Wallen n’est pas étranger à ce qui fait qu’une chanson Rock fonctionne à la radio. Ancien membre de Adelitas Way, il a co-écrit des chansons avec des groupes aux vues similaires : Saint Asonia, Red, Fuel et Saving Abel. Dans le cadre de medleys live incluant Pantera, Queen et Nirvana, Breaking Benjamin a interprété trois titres du Black Album au fil des ans : Enter Sandman, Sad But True et Through the Never.

Du reste, il y a peu, Breaking Benjamin a sorti un clip vidéo pour Dear Agony, en featuring avec Lacey Sturm (ex-Flyleaf). Cette version de Dear Agony est extraite du dernier album en date de Breaking Benjamin, intitulé Aurora, une collection de versions réimaginées des plus grandes et des plus populaires chansons du groupe. Aurora comprend de nombreux invités, tels que Scooter Ward (Cold), Michael Barnes (Red) et Spencer Chamberlain (Underoath), pour n’en citer que quelques-uns.

À lire aussi : Regardez le chanteur de Slipknot rapper avec force dans un nouveau clip de "rap country"

Breaking Benjamin – Dear Agony (ft. Lacey Sturm) [Aurora Version] :

Source : Loudwire

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.