🤘 Nouveau : Vous pouvez désormais commenter l'actu et écrire vos propres reviews sur Metalzone ! 🤘

Regardez Jason Richardson jouer des arpèges de folie afin de récolter des fonds pour Jason Becker !

à 17 h 11 min
Lecture 3 min.
Regardez Jason Richardson jouer des arpèges de folie afin de récolter des fonds pour Jason Becker !

Le célèbre prodige de la guitare, Jason Richardson, qui a joué dans de nombreux groupes de Metal et est actuellement membre de All That Remains, a publié une vidéo dans laquelle on peut le voir jouer des arpèges de folie, issus de la chanson Serrana, afin de récolter des fonds pour Jason Becker. Regardez la vidéo ci-dessous ! 

Il a écrit :

Assurez-vous d’aller sur la chaîne Twitch de Herman Li @Dragonforce, et de faire un don pour aider à collecter des fonds pour les soins médicaux de @Jason Becker (qui souffre de la SLA) !!! Twitch.tv/hermanli

Tout au long des mois de mars et d’avril, certains des plus grands guitaristes du monde se réuniront pour collecter des fonds et célébrer la musique de Jason. Pour plus d’informations sur l’événement virtuel, organisé en partie par le guitariste de DragonForce, Herman Li, visitez Jasonbecker.com ou twitch.tv/hermanli.

L’histoire de Jason Becker est faite de brillance, de talent, de détermination, d’adversité et, finalement, de triomphe. Enfant prodige à la guitare, Jason a connu la célébrité à l’adolescence lorsqu’il formait la moitié du duo de guitaristes techniques Cacophony, avec son grand ami Marty Friedman. En 1989, à seulement 19 ans et après avoir épaté les publics du monde entier, le jeune virtuose est devenu le guitariste de David Lee Roth, suivant ainsi les traces d’Eddie Van Halen et de Steve Vai. Il a écrit et enregistré sur le troisième album solo de M. Roth, A Little Ain’t Enough, et était sur le point de devenir une superstar lorsqu’une douleur lancinante dans sa jambe a été diagnostiquée comme étant la maladie du motoneurone (MND), également connue sous le nom de sclérose latérale amyotrophique (SLA [ALS]), ou maladie de Lou Gehrig, la même maladie avec laquelle Stephen Hawking a vécu pendant plus de cinq décennies. Il s’agit d’une maladie mortelle dont l’espérance de vie est d’environ cinq ans.

C’était il y a plus de 30 ans. Il a perdu la capacité de jouer de la guitare, de marcher, de parler et de respirer par lui-même. Mais il n’a jamais perdu sa volonté de vivre ou son désir de créer de la musique. Communiquant par une série de mouvements oculaires grâce à un système mis au point par son père, Jason épelle des mots ainsi que des notes et des accords de musique. Il transmet sa vision musicale à son équipe, qui peut alors saisir les notes dans un ordinateur, éditer les parties selon ses normes rigoureuses, puis générer des partitions pour les musiciens de session. Sa musique inspirante et l’histoire de sa vie ont fait l’objet d’innombrables articles de presse et de couvertures de magazines.

Le dernier album de Jason Becker, Triumphant Hearts, est sorti en décembre 2018 via Music Theories Recordings/Mascot Label Group. Le disque présente les contributions d’une foule de dieux de la six-cordes, notamment Joe Satriani, Steve Vai, Neal Schon, Steve Morse, Paul Gilbert et Joe Bonamassa.

Vidéo de Jason Richardson :

À lire aussi : AC/DC, Ozzy Osbourne, Foo Fighters, Five Finger Death Punch, etc. parmi les nominés pour les iHeartRadio Music Awards 2021

Jason Becker – Serrana :

1 Commentaire

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.