L'ancienne chanteuse de Nightwish, Anette Olzon, s'ouvre sur le fait qu'elle a été victime de harcèlement

à 9 h 02 min
Lecture 4 min.
L'ancienne chanteuse de Nightwish, Anette Olzon, travaille sur un deuxième album solo

L’ancienne chanteuse de Nightwish, Anette Olzon, qui fait la promotion de son prochain album solo, Strong, a parlé au magazine finlandais Tuonela de son expérience de l’intimidation, tant dans sa vie personnelle que par des inconnus sur Internet.

Interrogée sur les conseils qu’elle donnerait aux personnes victimes d’intimidation, Anette a répondu : “J’ai été victime d’intimidation dans mon enfance et, en fait, il n’y a pas si longtemps, dans ma vie d’adulte.”

“J’étais étudiante en soins infirmiers, et je suis allée dans un service pour faire mon stage. Et ils m’ont brutalisée.”

“Au même moment, j’ai fait l’objet d’un article dans un magazine local – un grand article sur [mon premier album solo] Shine ou quelque chose comme ça ; je ne me souviens plus – donc j’étais un peu le centre de l’attention.”

“Et je pense que c’était de la jalousie. On ne sait jamais. Je n’avais rien fait. Et, en fait, ils m’ont tellement malmené que je pleurais tous les jours en rentrant chez moi. Et j’avais 47 ans [à l’époque], c’était comme retourner à l’école.”

Elle a poursuivi : “Tout ce que je peux dire, c’est que [les personnes victimes d’intimidation] devraient savoir que ce n’est jamais à cause d’elles. C’est peut-être de la jalousie, c’est peut-être parce que [les agresseurs] ont une vie ennuyeuse – je ne sais pas. Et les gens qui me détestent sur Internet, aussi – ils me détestent encore. Ils m’écrivent toujours des choses horribles, comme “tu es nulle”. Je reçois ces messages tout le temps, sur mon [Instagram].”

“Je ne me défendais pas quand j’étais enfant. Il m’a fallu de nombreuses années avant de prendre cette fille, qui était la pire – je l’ai prise à part, [et] je lui ai donné beaucoup de coups, en fait. Et ce n’est pas mon genre, mais ça l’a fait arrêter. Et je ne dis pas que vous devriez faire ça, mais vous devez vraiment aller voir le directeur, les professeurs, la police. Ici en Suède, tu peux aller à la police parce que c’est un crime de harceler quelqu’un. Si tu es un adulte et que tu es victime d’intimidation sur ton lieu de travail, démissionne. Si ton patron te malmène – ça arrive aussi – démissionne. Et les haineux sur internet, je veux dire, ne leur répondez pas. Ne leur donnez pas votre énergie. Bloquez-les. Je les bloque tous. Un commentaire, même un peu trop sexuel, je les bloque. Je les bloque instantanément.”

“Je ne lis pas [les commentaires sur] YouTube. Si je le faisais, je pleurerais tous les jours. Non, mais c’est horrible. Et je pense que les gens qui intimident les autres, qu’ils soient enfants ou… c’est encore plus horrible quand ils sont adultes, parce que vous devriez avoir mûri. Mais si vous regardez sur Facebook, vous voyez des gens de mon âge intimider des enfants. Donc c’est horrible, oui. Mais vous devez aller voir quelqu’un et ne pas vous laisser faire, parce qu’ils ne lâcheront pas.”

Strong sortira le 10 septembre via Frontiers Music Srl. Le deuxième album solo d’Anette, après Shine, est un voyage musical plus intense et plus rapide que le premier.

La musique de Strong a été écrite et composée avec le célèbre guitariste et producteur suédois Magnus Karlsson.

Olzon a initialement rejoint Nightwish en 2007 et a enregistré deux albums studio avec le groupe avant d’être renvoyée en 2012 au milieu de la tournée nord-américaine du groupe. Elle a été remplacée par l’ancienne chanteuse de After Forever, Floor Jansen.

Interview d’Anette Olzon pour Tuonela Magazine :