James LaBrie de Dream Theater dit qu'il a refusé l'offre d'auditionner pour Iron Maiden : "Pas question"

à 12 h 13 min
Lecture 3 min.
James Labrie à propos du nouvel album de Dream Theater : "Les fans vont péter les plombs quand ils vont l'écouter"
© Shutterstock

Dans une nouvelle interview accordée à The Metal Voice, on a demandé à James LaBrie de Dream Theater s’il avait déjà été question qu’il tente de devenir le chanteur de Iron Maiden lorsque Bruce Dickinson a quitté le groupe britannique de Heavy Metal en 1993.

Il a répondu [tel que transcrit et traduit par MetalZone.fr] : “Oui, absolument. À l’époque, le manager de Iron Maiden envisageait de nous manager. Une fois, on jouait aux fléchettes, et [le manager de Maiden] Rod Smallwood m’a pris à part et m’a dit : ‘Qu’est-ce que tu penses de… ?’.”

“Souvenez-vous – j’étais dans une situation très bizarre. Dream Theater avait déjà enregistré Images And Words [1992], nous cherchions un manager, nous nous préparions à organiser une tournée et à nous lancer.”

“Le reste des gars de Dream Theater étaient là aussi, jouant aux fléchettes, parce que nous étions à la recherche d’un manager, et je me souviens qu’il m’a pris à part et m’a dit : ‘Je veux juste te faire une proposition’.”

“Il y avait aussi son assistant avec lui – Merck – à l’époque. Ils étaient tous les deux là, et ils m’ont dit : ‘Que penses-tu de devenir le chanteur de Iron Maiden ?’. Et j’ai dit : ‘Quoi ?’.”

“J’étais confus. Je pensais qu’il était là pour devenir le manager de Dream Theater. C’était très bizarre. Bref, j’ai juste dit : ‘Non. Pas question. Et je vais vous donner les raisons pour lesquelles je ne vais pas le faire’. Ils ont dit : ‘C’est quoi ?’. Et j’ai dit : ‘Un : Dream Theater. C’est tout. Point final’.”

Il a poursuivi : “Quand j’avais 22 ans, j’ai chanté pour un groupe appelé Coney Hatch pendant un an. J’ai remplacé un autre chanteur, Carl Dixon, et j’avais l’impression de faire du karaoké. J’étais capable de chanter toutes les chansons sans problème, mais j’avais l’impression que personne ne me voyait pour qui j’étais ; parce qu’il y avait toujours l’image de l’ancien chanteur. Et je n’étais pas sûr que ça changerait un jour. Je voulais créer quelque chose qui m’appartienne.”

Plus tard, il a ajouté : “Bruce et moi avons un respect mutuel l’un pour l’autre. Nous nous sommes rencontrés à plusieurs reprises. Nous avons fait plusieurs shows ensemble. Je me souviens d’un show de la BBC avec lui. Il y avait un profond respect mutuel entre nous deux.”

Après le départ de Dickinson de Maiden, le poste a été attribué au chanteur de Wolfsbane, Blaze Bayley.

Du reste, le nouvel album de Dream Theater, A View From The Top Of The World, est sorti le 22 octobre. Ce disque de sept chansons marque le deuxième album studio du groupe avec InsideOut Music/Sony Music.

La pochette a été créée par Hugh Syme, collaborateur de longue date (Rush, Iron Maiden, Stone Sour).

A View From The Top Of The World a été produit par Petrucci et James “Jimmy T” Meslin et mixé/masterisé par Andy Sneap.

Interview de James LaBrie pour The Metal Voice :

À lire aussi : Klone a officiellement terminé son nouvel album

Dream Theater – Invisible Monster :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
No Sleep 'til Hammersmith

Motörhead
No Sleep 'til Hammersmith

Par Lemmy Halford03, le 14/08/2022
Flick of the Switch

AC/DC
Flick of the Switch

Par Eddie Burton, le 14/08/2022
Hard Skool (EP)

Guns N' Roses
Hard Skool (EP)

Par Maxime1963, le 14/08/2022
Plus d'actus sur Dream Theater
L'actu Metal Progressif