Review de Dark Skies par Fit For A King

Lecture 5 min.
review-metalzone-nouvel-album-de-fit-for-a-king-dark-skies-via-solid-state-records

Dark Skies par Fit For A King

Dark Skies est un bon album de Metalcore qui ne révolutionne pas le genre.

Note globale

Authenticité
Composition
Production
3.5

Allier Metal et christianisme, être le porteur d’un message d’espoir dans ce monde sombre, tels sont les devoirs de Fit For A King. Avec Dark Skies, le groupe laisse pleinement paraître ses émotions. 

Fit For A King en quelques mots

Fit For A King est un groupe de Metalcore né en 2007. Originaire de Dallas, Texas (USA), il est aujourd’hui composé de Ryan Kirby (chant et cri), Bobby Lynge (guitare et chant), Jared Easterling (batterie) et Ryan “Tuck” O’Leary (basse et chant). Avant la sortie du nouvel opus, Dark Skies, le 14 septembre 2018, le groupe a réalisé 2 EP (Fit For A King en 2008 et Awaken The Vesper en 2009), et 4 albums (Descendants en 2011, Creation/Destruction en 2013, Slave To Nothing en 2014 et Deathgrip en 2016). Après avoir écouté Deathgrip en boucle dans l’attente du nouvel opus, le temps est enfin arrivé de s’intéresser à Dark Skies.

Un monde sombre

Avec ce nouvel album, nous sommes rapidement fixés à propos du thème : un monde sombre, un message direct et frappant. Dark Skies débute fort avec Engraved. D’entrée de jeu, le cadre est posé avec cette introduction parfaitement maitrisée. De l’énergie, un refrain entraînant. Le morceau est dynamique et l’alternance cri/chant couplée à la composition instrumentale rend le morceau percutant. En deuxième position, nous retrouvons The Price Of Agony. Ce fut le premier single de l’album, et il fut bien choisi car il représente très bien ce que l’auditeur trouvera dans les autres chansons du nouvel opus.

Suite à l’écoute approfondie des 10 pistes, nous pouvons facilement les catégoriser sous 3 étiquettes différentes : les pistes très lourdes (Backbreaker, Anthem Of The Defeated, Shattered Glass, Tower Of Pain), les morceaux plus atmosphériques (Youth | Division, Debts Of The Soul, Oblivion), et les chansons classiques à la formule Metalcore (Engraved, The Price Of Agony, When Everything Means Nothing). L’enchaînement des pistes est fluide, les chansons s’articulent très bien les unes avec les autres afin de proposer une expérience d’écoute optimale. Seule la suite Backbreaker/Anthem Of The Defeated ne représente pas forcément d’intérêt majeur. Une transition supplémentaire aurait procuré une meilleure digestibilité.

Du Metalcore efficace

Bien que facilement catégorisées, les chansons sont très efficaces, les refrains sont super entraînants et les paroles honnêtes. Ryan s’est amélioré et cela se sent, son chant sonne naturel et est encore mieux éxécuté qu’auparavant. Au-delà de l’expressivité du chant, nous remarquons une performance instrumentale bien carrée et solide. En outre, nous pouvons souligner la continuité logique de Deathgrip à Dark Skies. Le son est cohérent. La production, elle, est aussi typique du Metalcore actuel : compressée, claquante et frappante. Bien que générique, elle est fortement bien réalisée et ne tombe pas dans le domaine de la surproduction. Au niveau des paroles, l’album traite de la quête de sens, du poids des regrets, de la croissane des individus au travers de la douleur, et de l’espérance de devenir quelqu’un de meilleur.

Globalement, ce nouvel album de Fit For A King est particulièrement agréable. Les morceaux sont complémentaires et apportent une bonne qualité d’écoute. Cependant, le groupe peine à créer une atmosphère qui lui est propre, les morceaux sont facilement comparables à ceux d’autres groupes. Les pistes lourdes sont très influencées par Slipknot, particulièrement Anthem Of The Defeated, et d’autres sonnent relativement similaires à du Wage War. L’ensemble reste néanmoins très bon et tous les fans de Deathgrip ne pourront qu’être satisfaits du chemin emprunté par le groupe pour la conception de Dark Skies. Au final, rien de bien innovant, c’est bien du Metalcore. Néanmoins, cette simplicité a aussi ses atouts. L’album gagne ici en impact et en sincérité. Nous sentons pleinement le poids des paroles et la lourdeur des compositions instrumentales. Pas d’artifice, juste une expression transparente. Ce sont, d’ailleurs, des chansons qui seront probablement très efficaces dans un contexte live. Les jeunes musiciens de Fit For A King s’assurent ainsi une carrière plus sécurisée.

La recherche de paix intérieure

La combinaison de Debts Of The Soul et Oblivion vient conclure Dark Skies. Le lien entre les deux chansons est parfaitement réalisé, ce qui en fait une suite homogène et probablement la plus forte de l’album. Le message est clair et plein de sens. Fit For A King s’adresse directement à une entité supérieure (de n’importe quelle nature en fonction de vos propres croyances) à la recherche de paix intérieure. “Tell me I won’t be forgotten” exprime la recherche du salut en proie aux remords, la demande de pardon. Nous sommes non seulement spectateurs de cette lettre ouverte mais également acteurs, car concernés par le message dans la mesure où nous commettons tous des erreurs. L’album se termine donc sur une touche d’émotion bienvenue, après toute l’intensité et le dynamisme présents au long de l’opus.

Un bon album de Metalcore qui ne révolutionne pas le genre

En fin de compte, Dark Skies est un bon album de Metalcore qui ne révolutionne pas le genre. Tout est bien éxécuté, mais les compositions souffrent d’un manque d’innovation. Bien que Dark Skies soit agréable à écouter, on ne peut qu’espérer que Fit For A King expérimente un peu plus à l’avenir.

Chansons préférées de Dark Skies : Backbreaker, When Everything Means Nothing, Oblivion

Restez connectés à MetalZone sur Facebook

La newsletter Metalzone

Abonnez-vous à la newsletter MetalZone pour ne rien rater de l'actualité Metal & Rock ! Recevez chaque jour un condensé de l'actualité directement dans votre boîte mail !

Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire les conditions générales d'utilisation.

News Metal & Rock les plus récentes

5 chansons Metal & Rock à écouter pendant la grève

Pour ce volume des recommandations MetalZone, nous avons décidé de partager avec vous une...

18:12 /

Ozzy Osbourne est 1er des charts Rock Radio avec Under The Graveyard

Ozzy Osbourne a atteint la première place des charts Rock Radio aux États-Unis avec sa chanson...

17:46 / / Ozzy Osbourne

Il semblerait que Converge va sortir de la nouvelle musique en 2020

Il a fallu attendre cinq ans entre All We Love We Leave Behind (2012) et The Dusk In Us (2017). Il...

17:11 / / Converge

Ingested a fini d’enregistrer son nouvel album

Ingested vient d'annoncer que l'enregistrement de son nouvel album était fini, via un post...

16:28 / / Ingested

Les 20 meilleurs solos de guitare de la décennie

Il y a peu, le magazine Guitar World et ses lecteurs ont élu les guitaristes de la décennie....

15:55 /

Les 20 artistes Metal & Rock les plus écoutés sur Spotify le mois dernier (novembre 2019)

L’équipe de MetalSucks a recueilli les données concernant les streams Spotify des plus gros...

15:12 /

AC/DC remporte un nouveau disque de platine pour Back In Black

AC/DC fait partie de la dernière vague d'artistes à recevoir une nouvelle certification de disque...

14:11 / / AC/DC

Le matos volé de Randy Rhoads a été retrouvé… dans une poubelle

Plusieurs objets appartenant au légendaire guitariste Randy Rhoads et à sa famille ont été...

13:31 /

Architects partage sa performance live de Mortal After All au Hellfest 2019

ARTE Concert vient de partager la performance live de Mortal After All du groupe de Metalcore...

12:25 / / Architects

Korn sort le 1er épisode d’un documentaire

Korn vient de sortir le premier épisode d'un documentaire relatant sa tournée de 2019 (en...

11:37 / / Korn