Max Cavalera se souvient d'un incident en studio impliquant Chino Moreno de Deftones : "Il y avait du sang sur tout son visage"

à 18 h 22 min
Lecture 3 min.
Max Cavalera se souvient d'un incident en studio impliquant Chino Moreno de Deftones : "Il y avait du sang sur tout son visage"
© Presse & Shutterstock

Dans une interview accordée à Revolver vers avril 2022, Max Cavalera, qui a joué dans plusieurs groupes et a collaboré avec de nombreuses personnes au fil des ans, a été interrogé sur son “incroyable liste de collaborations” et sur une qui l’a particulièrement époustouflé.

Dans la vidéo (disponible ci-dessous), Cavalera déclare : “J’aime vraiment travailler avec d’autres personnes. Je crois que ça a commencé à l’époque de Sepultura. C’était le tout début de ma répulsion pour l’écriture de paroles. Je n’ai jamais aimé écrire des textes. Donc, sur Beneath the Remains, j’ai demandé à Kelly Shaefer d’Atheist de le faire pour moi [rires].”

Il explique : “Pour moi, ça n’a jamais été une compétition, la musique n’est pas une compétition, c’est plus comme partager avec des amis, comme boire du bon vin ou autre. C’est comme faire la fête et plus vous le faites, mieux c’est, et c’est curieux d’entendre votre artiste préféré dans un cadre différent, dans un son différent.”

Il ajoute : “C’était le cas avec Tom Araya lorsque nous avons enregistré Terrorist pour Soulfly. C’était agréable d’entendre la voix de Tom sur une chanson qui n’était pas de Slayer. Ça ne ressemble pas du tout à Slayer, ça ressemble plus à mes chansons, mais il y a la voix de Tom.”

Plus tard dans la conversation, faisant référence à une collaboration avec le frontman de Deftones, Chino Moreno, Max déclare : “Tous les gars [de Deftones] sont des amis et des gens que j’apprécie, et j’aime leur musique. Mon histoire avec Chino a commencé avec les premiers morceaux de Soulfly. J’ai travaillé sur l’un de leurs albums. À cette époque, l’idée se développait, d’autres groupes faisaient la même chose.”

Il poursuit : “Les gars de Deftones m’ont appelé, et c’est une histoire amusante : lorsque nous enregistrions les voix, c’était comme un concert, tous les deux avec des micros, et il s’est cogné le nez sur son genou, et son nez a explosé telle une fontaine de sang. Il y avait du sang sur tout son visage, et c’était une scène incroyable. Je me suis dit : ‘Ouais, c’est du live, c’est du lourd. Je veux voir du sang en studio tous les jours, c’est tellement cool’. Et nous ne nous sommes pas arrêtés, nous avons continué. J’adore toutes ces collaborations, je suis impatient d’en faire d’autres.”

Interview des frères Cavalera pour Revolver :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Soulfly
L'actu Heavy Metal