Ten56, le groupe de Metal français supra-lourd, aurait pu faire du jazz : "C'est comme ça que ça a commencé"

à 9 h 14 min
Lecture 7 min.
Ten56, le groupe de Metal français supra-lourd, aurait pu faire du jazz : "C'est comme ça que ça a commencé"
© Tetralens
Solar Guitars: Guitares 100% Metal!

À l’occasion du récent concert de Ten56 au Motocultor Festival, les membres du groupe de Metal Français ont accordé une interview à Tetralens pour MetalZone.

Formé dans les entrailles de la pandémie, Ten56 s’est rapidement imposé comme l’un des leaders du revival Deathcore/Metalcore en France.

Les guitaristes Quentin Godet et Luka Garotin ont parlé de leur ascension rapide à Tetralens, parmi de nombreux autres sujets.

Texte et photos par Tetralens (tetralens.com)

Depuis que vous avez commencé à faire des concerts en tant que groupe, c’est sans relâche, vous n’avez pas ralenti, même un peu.

Garotin : On a eu la chance d’avoir les copains de Landmvrks qui nous ont directement branchés sur leur tournée qui était déjà prévue. Donc oui, on a tout de suite eu des plans de tournée. Et c’était assez incroyable de leur part.

Ten56, le groupe de Metal français supra-lourd, aurait pu faire du jazz : "C'est comme ça que ça a commencé"

Je vous ai vu lors de votre tout premier concert à la Maroquinerie (à Paris), et c’était vraiment génial.

Godet : C’était un peu un crash test, car c’était notre premier vrai show. On en avait fait un autre, mais il n’était pas ouvert au public, c’était un peu bizarre. Celui-là ne comptait pas trop. La Maroquinerie était le premier vrai concert.

Garotin : Les gens étaient présents et on a été très heureux de la réception de la chose.

Godet : Ce qui nous a fait plaisir, et ça n’arrive pas souvent quand on lance un groupe, c’est que la moitié du public connaissait déjà toutes les grosses “punchlines” des chansons sorties.

Ten56, le groupe de Metal français supra-lourd, aurait pu faire du jazz : "C'est comme ça que ça a commencé"

Comment expliquez-vous votre succès quasi immédiat ?

Garotin : Cela vient probablement du fait que la plupart des membres du groupe ont déjà eu pas mal d’expérience au sein de la scène Metal française dans le passé. Surtout Aaron [chant] avec Betraying The Martyrs. Il ne fait aucun doute que cela a joué un rôle dans le succès du groupe. Les gens suivaient déjà Aaron. Bien sûr, ça aurait pu ne pas prendre, mais nous avons fait le travail derrière, et c’est très cool.

Ten56, le groupe de Metal français supra-lourd, aurait pu faire du jazz : "C'est comme ça que ça a commencé"

Vous avez un son et une identité bien marqués.

Garotin : Ça fait plaisir.

Godet : Ah bah, c’est grâce au monsieur qui est juste là, qui fait la plupart des compos et aussi la production. Beaucoup de gens sont d’accord pour dire que notre son est assez reconnaissable. Je pense que c’est vraiment ce que chaque groupe, chaque artiste recherche dans sa carrière.

Garotin : On craignait aussi un peu de n’être qu’un supergroupe, d’être là et d’avoir un petit nom parce qu’untel ou untel était connu [d’un autre groupe], mais maintenant c’est cool parce qu’on voit que les gens adhèrent vraiment à Ten56 en tant que Ten56. Il y a même des gens qui ne savent pas qu’Aaron était dans un groupe avant.

Ten56, le groupe de Metal français supra-lourd, aurait pu faire du jazz : "C'est comme ça que ça a commencé"

Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Godet : Aaron, Arnaud [batterie] et moi – surtout Arnaud et moi – nous connaissons depuis plus de 10 ans. Nous étions dans un groupe appelé Zuul FX. Il a également joué dans Kadinja, qui est mon autre groupe. Aaron, on le connaît parce qu’on avait fait beaucoup de dates ensemble avec BTM, etc. Une fois, on était dans le bar où Aaron travaillait à l’époque, et on s’est dit “Faisons quelque chose ensemble”.

La vraie histoire, c’est qu’Arnaud a posté une story sur Instagram en demandant s’il avait des collègues qui voulaient faire un groupe de jazz. J’ai dit “Super” et Aaron a répondu “On va faire quelque chose, mais ce ne sera pas du jazz” [rires]. C’est comme ça que ça a commencé. Après Luka, je l’ai fait entrer dans le groupe parce que je le connaissais depuis un moment et j’ai tout de suite su qu’il était la personne idéale pour l’équipe.

Steve, le bassiste, est arrivé un peu plus tard car il y avait Nicolas Delestrade [de Novelists FR] à la base. Mais finalement, le projet prenait des propositions [trop importantes], il savait qu’il n’allait pas pouvoir faire les tournées et les concerts, parce qu’il est dans Novelists. Et il fait partie du label sur lequel nous sommes [Out Of Line], donc c’est avec lui que nous traitons toutes ces choses. Évidemment, nous sommes toujours très proches, mais maintenant c’est Steve qui est avec nous – qui vient aussi de BTM.

Ten56, le groupe de Metal français supra-lourd, aurait pu faire du jazz : "C'est comme ça que ça a commencé"

Quand on vous voit sur scène ou en photo, on ressent une certaine “bromance”.

Garotin : Ouais, tout se passe un peu trop bien pour l’instant…

Godet : C’est clair. Surtout qu’on ne le force pas du tout. Nous sommes vraiment des amis. Nous avons la chance d’être entourés de toute une équipe, nous sommes neuf sur la route, et c’est presque comme des vacances.

Ten56, le groupe de Metal français supra-lourd, aurait pu faire du jazz : "C'est comme ça que ça a commencé"

Vous avez déjà fait pas mal de sorties, est-ce que quelque chose va bientôt succéder à Yenta ?

Godet : Il y a une chanson que nous avons jouée tout à l’heure sur scène. […] Elle sortira à la fin du mois de septembre, si tout se passe comme prévu.

Ten56, le groupe de Metal français supra-lourd, aurait pu faire du jazz : "C'est comme ça que ça a commencé"

Un album complet en vue ? 

Garotin : Je pense que les gens se doutent que, puisqu’il y a eu la partie I, il y aura bientôt la partie II, et que cela clôturera le chapitre Downer. C’est pratiquement terminé. On n’a pas la date exacte, mais ça devrait arriver début 2023.

Ten56, le groupe de Metal français supra-lourd, aurait pu faire du jazz : "C'est comme ça que ça a commencé"

Je ne sais pas si c’est l’après Covid ou autre chose, mais j’ai l’impression qu’il y a vraiment un nouveau souffle dans la scène metalcore/deathcore française (en ce moment).

Garotin : Je suis très, très, très fier de faire partie de ce mouvement français. Tous les petits groupes d’amis qu’on connaît, ce sont tous des gars super solides. La France, j’ai l’impression qu’il manque juste un petit truc, pour que ça devienne un phénomène international, que tout le monde explose. Les gars de Landmvrks font de gros trucs, Resolve est bien aussi… On se connaît tous et on s’entend bien, donc c’est un gros plus.

Ten56 – Yenta :

À propos de Tetralens

Cette interview a été réalisée par Tetralens, qui est également la propriétaire de toutes les photos que vous avez vues ci-dessus.

Tetralens est une photographe basée à Paris. Si vous souhaitez discuter avec elle de son travail et/ou collaborer avec elle, vous trouverez toutes ses informations ci-dessous !

TETRAlens rassemble toutes les expressions de mon travail photographique, récent ou datant de plusieurs années. J’y présente principalement un extrait de mes captures de concerts live, essentiellement issus de la scène Metal et Rock, ainsi qu’un petit aperçu de mes autres sujets photographiques, tels que les paysages, les détails et l’architecture. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu capturer à travers mon objectif ce que mes yeux voulaient immortaliser : le tranchant d’une lumière, la force d’un instant, la douceur d’un regard, l’énergie d’un moment, ces choses qui rendent le monde plus beau. Depuis mon plus jeune âge, cette passion m’a suivi dans mon quotidien ou dans mes voyages, mes yeux regardant constamment la nature, les villes et les gens comme une source d’inspiration pour nourrir mon expression artistique. Le canal le plus emblématique étant la musique live, les événements à travers lesquels l’humain est un vecteur des vibrations les plus positives.

-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O -20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Tags : Deathcore Ten56
Articles les plus récents
Solar Guitars: Guitares 100% Metal!
Articles les plus vus
Les dernières reviews
album-seventh-son-of-a-seventh-son

Iron Maiden
Seventh Son Of A Seventh Son

Par Slipknot28, le 03/10/2022
Screaming For Vengeance

Judas Priest
Screaming For Vengeance

Par TonyOsbourne13, le 03/10/2022
Texas Flood

Stevie Ray Vaughan
Texas Flood

Par Kingeddie, le 28/09/2022
Plus d'actus sur Ten56
L'actu Deathcore