La vidéo Metal de la semaine : Toxic Garbage Island de Gojira

à 0 h 00 min
Lecture 3 min.
La vidéo Metal de la semaine : Toxic Garbage Island de Gojira
© Travis Shinn

Gojira est un groupe de Death Metal français fondé en 1996 à Bayonne. Il se compose aujourd’hui de Joe Duplantier (chant, guitare rythmique), Christian Andreu (guitare lead), Jean-Michel Labadie (basse) et Mario Duplantier (batterie).

Le groupe totalise à ce jour 6 albums (Terra Incognita en 2001, The Link en 2003, From Mars To Sirius en 2005, The Way Of All Flesh en 2008, L’enfant Sauvage en 2012 et Magma en 2016).

The Way Of All Flesh, le quatrième album de Gojira

The Way Of All Flesh est le quatrième album de Gojira. Il a été publié le 13 octobre 2008 via Listenable Records en Europe, et le 14 octobre 2008 via Prosthetic Records aux États-Unis.

Les musiciens ont souhaité, à travers cet album, partager leur vision de la vie et de la mort. Il s’agit d’un album puissant, qui a été très bien accueilli par tous les fans de Death Metal de l’époque, et encore aujourd’hui. La pochette de l’album a été réalisée par un membre du groupe, à savoir Joe Duplantier (chanteur et guitariste). Il était déjà à l’oeuvre pour la pochette de l’album précédent From Mars To Sirius.

La tracklist de The Way Of All Flesh :

01. Oroborus

02. Toxic Garbage Island

03. A Sight to Behold

04. Yama’s Messengers

05. The Silver Cord

06. Adoration for None

07. All the Tears

08. The Art of Dying

09. Esoteric Surgery

10. Vacuity

11. Wolf Down the Earth

12. The Way of All Flesh

Toxic Garbage Island de Gojira

La chanson Toxic Garbage Island de Gojira est une des nombreuses du groupe à aborder des problèmes environnementaux. En effet, les musiciens sont très engagés et investis dans l’écologie ainsi que la préservation de la nature.

Toxic Garbage Island traite plus particulièrement du vortex de déchets du Pacifique nord. Une zone également connue sous le nom de “soupe plastique” ou “septième continent”. Ce continent de plastique de la taille du Texas, est un triste et gigantesque ramassis de déchets qui flottent dans l’océan.

L’océanographe américain Charles J. Moore a découvert en 1997 que cette grande zone d’ordures se situait juste sous la surface de l’eau, ce qui la rend indétectable sur les photographies prises par satellite. Elle est uniquement visible depuis le pont des bateaux.

Plastic bag in the sea

C’est une puissante chanson qui pousse à la réflexion. Elle fait considérer les dégâts que l’Homme cause autour de lui. Le morceau est brutal, à l’image des pratiques de l’humanité. Rempli de rythmes atypiques qui arrachent, Toxic Garbage Island saura vous (re)mettre une claque. Bonne écoute !

Restez connectés à MetalZone sur Facebook