Parkway Drive plonge Paris dans les flammes, et confirme son statut de géant avec Darker Still

à 18 h 04 min
Lecture 10 min.
Parkway Drive plonge Paris dans les flammes, et confirme son statut de géant avec Darker Still
© Tetralens
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O

S’il y a bien une date que je ne voulais pas manquer ce mois-ci, c’est celle-là ! (Enfin non, ce n’est pas vrai, ce n’était pas la seule…)

Les maîtres du Metalcore australien sur le sol du vieux continent, juste après avoir décapé nos oreilles avec leur nouvel album, Darker Still, sorti au début du mois, en compagnie de deux groupes surdoués – Lorna Shore et While She Sleeps – voici un programme qui promettait une soirée mémorable pour leur passage à Paris, au Zénith de la Villette, le 27 septembre.

Hormis quelques frayeurs les jours précédents, avec quelques problèmes techniques, je me rends, fébrile, dans l’une des plus grandes salles parisiennes, prêt à user ma carte mémoire et mes batteries, et à en prendre plein les yeux.

En périphérie, j’aperçois Aaron Matts (Ten56/ex-Betraying The Martyrs) qui est venu assister au concert. Quelques autres visages me rappellent aussi quelque chose, dans le flux des personnes qui entrent dans la salle ou qui font la queue aux stands de merchandising ou aux bars, mais je ne m’attarde pas et entre dans la pièce.

Choqué par la demi-jauge dans les gradins, certes ce ne sont pas des groupes que l’on veut voir depuis un siège, et bien sûr la fosse est complète, mais apparemment il y a encore des gens qui n’ont pas entendu (ou entendu parler) de Lorna Shore ! Car lorsque les Américains du New Jersey montent sur scène, la fosse n’a pas la densité que j’imaginais pour la déferlante de Deathcore qui s’annonce.

Texte et photos par Tetralens (tetralens.com)

Lorna Shore

Dans une pénombre calculée, et un décor plutôt dépouillé, Will Ramos entre sur scène et annonce le tsunami “To The Hellfire”… Quelle claque ! On comprend encore mieux en live pourquoi ce type est encensé par l’ensemble de la scène Metal. Tant de talent et de maîtrise vocale pour ce chanteur, grand fan d’In Flames, que le monde du metal n’a réellement découvert qu’en juin 2021 (date à laquelle il a rejoint le groupe), cela semble irréel.

Parkway Drive plonge Paris dans les flammes, et confirme son statut de géant avec Darker Still

Le groupe, formé en 2010, et composé à ce jour d’Adam De Micco (guitare lead), Andrew O’Connor (guitare rythmique), Michael Yager (basse), Austin Archey (batterie) et Will Ramos au chant, nous assaille tout au long du set de la puissance des titres de sa discographie composée de trois albums, et de multiples EP et singles satellites (à noter que Pain Remains I et II n’étaient pas encore sortis au moment du concert).

Parkway Drive plonge Paris dans les flammes, et confirme son statut de géant avec Darker Still

Will Ramos et ses camarades de groupe ont offert une prestation de grande qualité, magnifiée par l’incroyable brio du frontman, pour une immersion dans leur univers sombre, à la fois rageur et mélancolique. Mais le set est passé beaucoup trop vite, et je suis impatiente de les retrouver pour une performance bien plus longue.

Parkway Drive plonge Paris dans les flammes, et confirme son statut de géant avec Darker Still

À en croire les exclamations qui ont parcouru la foule, il y a fort à parier que Lorna Shore avait, ce soir, des fans venus spécialement pour eux. Pas autant que lors du concert londonien donné quelques jours plus tard dans le mythique Alexandra Palace, [oui, je me suis accordée un match retour ;)] où le public britannique était en proportion encore plus grande, subjugué par les Américaines dont l’ascension semble incontrôlable !

Parkway Drive plonge Paris dans les flammes, et confirme son statut de géant avec Darker Still

Setlist :

  • To The Hellfire
  • Of The Abyss
  • Sun//Eater
  • Cursed To Die
  • Into The Earth

While She Sleeps

Quoi qu’il en soit, la soirée à Paris se poursuit après un court interlude où je remarque le professionnalisme et le bon esprit de l’équipe de sécurité. Et une excitation palpable se répand, alors que le groupe britannique de Sheffield, While She Sleeps, s’approche de la scène. Ces amis d’école qui ont plongé dans la musique sans jamais vraiment regarder derrière eux (et ils ont bien fait) sont, je l’avoue, ma plus grande attente de la soirée. D’une part, j’ai été séduite par leur metalcore percutant aux thèmes lourds de sens, mais aussi par une présence scénique incomparable que j’ai déjà expérimentée.

Parkway Drive plonge Paris dans les flammes, et confirme son statut de géant avec Darker Still

Dans une fumée épaisse et peu lumineuse, les logos de WSS apparaissent au fond de la scène et l’on devine la silhouette de Lawrence Taylor alias Loz. Le set s’ouvre sur l’énergie brute de Sleeps Society, sorte de thème de ralliement, déclenchant une vague de frénésie dans le public dès la première note. Il faut dire que les musiciens ont ce petit quelque chose en plus qui électrise la foule. Des performers incroyables.

Parkway Drive plonge Paris dans les flammes, et confirme son statut de géant avec Darker Still

Sans rien enlever à la précision de leur jeu, ce qu’on aime le plus chez WSS, c’est la sincérité et la générosité avec lesquelles ils nous offrent leur musique. Tout au long du set, où l’on retrouve Eye To Eye, Antisocial ou encore le très entraînant Guilty Party, l’ambiance est démentielle. Chaque morceau est une nouvelle explosion d’émotions, et la foule se transforme en un véritable flux de corps qui slament en continu. Loz s’y plonge à plusieurs reprises. Quand je vous dis qu’il y a une réelle connexion avec le public, ce n’est pas SEULEMENT une image.

Parkway Drive plonge Paris dans les flammes, et confirme son statut de géant avec Darker Still

Parlons aussi de la puissance de la batterie d’Adam Savage, et des riffs, oui, ces lignes de guitare de Sean Long, qui, avec les chœurs, participent fortement à l’identité musicale du groupe, comme des notes d’espoir qui se répandent dans l’air, dans un monde qui se disloque.

Parkway Drive plonge Paris dans les flammes, et confirme son statut de géant avec Darker Still

Une performance comme celle-là, on a envie de la vivre aussi (pas seulement de la capturer en images et en mots), alors pour la date londonienne, je l’ai vécue dans le public, me laissant porter par cette atmosphère immersive, faisant du crowdsurfing, du moshpit, chantant à tue-tête… C’est à la fin du dernier titre que tous les membres du groupe, pour on le pense, un salut traditionnel, nous annonce, par une immense banderole, que le 23 septembre 2023, c’est eux qui seront les têtes d’affiche de l’Alexandra Palace, marquant un tournant majeur dans leur carrière. C’était un grand moment, pour nous mais surtout pour eux, et leur joie était rayonnante. À l’heure où je termine mon article, les ventes sont ouvertes et, bien sûr, j’y serai !

Parkway Drive plonge Paris dans les flammes, et confirme son statut de géant avec Darker Still

Setlist :

  • Sleeps Society
  • Antisocial
  • You Are All You Need
  • The Guilty Party
  • I’ve Seen It All
  • Eye To Eye
  • You Are We
  • Fakers Plague
  • Silence Speaks
  • Systematic

Parkway Drive

Après ces deux premières parties époustouflantes, et une pause rafraîchissement, on sent les équipes techniques en ébullition pour la préparation des décors du plateau de Parkway Drive.

Du fond de la scène, des silhouettes encapuchonnées, torches à la main, apparaissent dans une lueur ténue, et on se demande presque si on n’est pas tombé dans un concert de Black Metal

Mais, accompagnés d’une mise en scène en belle concordance avec la progression sonore, les Australiens se révèlent à nous, après une première salve de pyrotechnie, pour jouer Glitch, le titre phare du nouvel album, avec en tête un Winston McCall dans une tenue entièrement blanche, treillis et une sorte de gilet “pare-balles” avec les inscriptions Darker Still.

Parkway Drive plonge Paris dans les flammes, et confirme son statut de géant avec Darker Still

Le show est lancé et c’est à la fois une profusion d’effets visuels, de talent, et de restitution impeccable du son que nous offrent les gars de Byron Bay. Un début en fanfare, mais à la suite duquel le rythme de la performance reste élevé, chronométré, sans pour autant laisser de côté un échange de qualité avec le public, jusqu’au bout.

Parkway Drive plonge Paris dans les flammes, et confirme son statut de géant avec Darker Still

Bien évidemment, Darker Still, album tout juste sorti le 9 septembre dernier, est à l’honneur, mais la setlist couvre un large éventail de leur discographie ; avec des moments forts comme Shadow Boxing, Prey, ou Carrion.

Parkway Drive plonge Paris dans les flammes, et confirme son statut de géant avec Darker Still

Que ce soit le frontman en pleine forme, ou les talentueux musiciens que sont Jeff Ling, le magicien de la 6 cordes, Luke Kilpatrick à la guitare rythmique, Jia O’Connor à la basse ou le très bon Ben Gordon à la batterie, tous donnent une performance à la hauteur des attentes des fans, malgré les craintes d’un certain impact laissé par les quelques turbulences au sein du groupe après la phase de pandémie.

Parkway Drive plonge Paris dans les flammes, et confirme son statut de géant avec Darker Still

Des déçus, je ne pense pas. Un public avec des paillettes dans les yeux plutôt, oui ! Même sur des morceaux au départ plus calme comme Ground Zero, ou sur le très intime Darker Still où, peut-être porté par une certaine émotion, on entend par moments une voix peu assurée, mais qu’on pardonne à Winston, tant il se donne comme un fou tout au long de la soirée.

Parkway Drive plonge Paris dans les flammes, et confirme son statut de géant avec Darker Still

La performance semble toucher à sa fin, lorsque de l’obscurité, une scène presque identique à celle du début du set apparaît, mais avec cette fois, un quatuor de musiciennes, violonistes et violoncellistes qui s’installent, puis le chanteur, maintenant tout de noir vêtu, prêt pour le lancement du titre Crushed, dans une débauche spectaculaire de fumée et de pyrotechnie. Ce point culminant de la performance symbolise, à mon avis, tout l’accomplissement de la carrière du groupe, qui existe depuis 20 ans, mine de rien !

Parkway Drive plonge Paris dans les flammes, et confirme son statut de géant avec Darker Still

Une soirée fantastique de la première à la dernière note.

Parkway Drive plonge Paris dans les flammes, et confirme son statut de géant avec Darker Still

Setlist :

  • Glitch
  • Prey
  • Carrion
  • Vice grip
  • Dedicated
  • Ground Zero
  • Cemetery bloom
  • The Void
  • Karma
  • The Greatest Fear
  • Shadow Boxing
  • Darker Still
  • Bottom Feeder

Encore :

  • Crushed
  • Wild Eyes

À propos de Tetralens

Cet article a été rédigé par Tetralens, qui est également la propriétaire de toutes les photos que vous avez vues ci-dessus.

Tetralens est une photographe basée à Paris. Si vous souhaitez discuter avec elle de son travail et/ou collaborer avec elle, vous trouverez toutes ses informations ci-dessous !

TETRAlens rassemble toutes les expressions de mon travail photographique, récent ou datant de plusieurs années. J’y présente principalement un extrait de mes captures de concerts live, essentiellement issus de la scène Metal et Rock, ainsi qu’un petit aperçu de mes autres sujets photographiques, tels que les paysages, les détails et l’architecture. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu capturer à travers mon objectif ce que mes yeux voulaient immortaliser : le tranchant d’une lumière, la force d’un instant, la douceur d’un regard, l’énergie d’un moment, ces choses qui rendent le monde plus beau. Depuis mon plus jeune âge, cette passion m’a suivi dans mon quotidien ou dans mes voyages, mes yeux regardant constamment la nature, les villes et les gens comme une source d’inspiration pour nourrir mon expression artistique. Le canal le plus emblématique étant la musique live, les événements à travers lesquels l’humain est un vecteur des vibrations les plus positives.

Solar Guitars: Guitares 100% Metal! Solar Guitars: Guitares 100% Metal!
Articles les plus récents
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Lovedrive

Scorpions
Lovedrive

Par Lemmy Halford03, le 04/12/2022
album-countdown-to-extinction

Megadeth
Countdown To Extinction

Par TonyOsbourne13, le 26/11/2022
Shockwave

Dead City Ruins
Shockwave

Par Kingeddie, le 24/11/2022
Plus d'actus sur Parkway Drive
L'actu Metalcore