Les reviews utilisateurs sont de retour !

Le guitariste de Twisted Sister dit que les maisons de disques sont des "criminels" : "Ils ne font que mentir"

à 15 h 20 min
Lecture 3 min.
Twisted Sister envisage d'enregistrer "quelques nouvelles chansons" pour la réédition du 15ème anniversaire de A Twisted Christmas

Dans une nouvelle interview accordée à l’émission A Discussion With Dean Cramer, Jay Jay French, guitariste de Twisted Sister, parle de la réputation des maisons de disques en tant qu’escrocs qui arnaquent les artistes à tout bout de champ.

Il a déclaré (tel que transcrit et traduit par MetalZone.fr) : “Le Rock and Roll, que ce soit clair, est une entreprise criminelle.”

“Les maisons de disques sont des criminels. C’est aussi simple que cela. Ce sont juste des criminels légaux. Quand vous baignez dans la criminalité, que ce soit des pauvres qui menacent votre vie avec une arme ou des riches qui vous arnaquent, vous avez affaire à des criminels.”

“Quoi qu’il en soit, vous avez affaire à des gens sordides, des voyous et des menteurs. Il faut faire attention et ne pas croire ce qu’ils vous disent, ils ne font que mentir. Il faut s’y habituer.”

French avait déjà parlé de ce sujet dans une interview accordée à The Metal Voice en avril 2021.

À l’époque, il avait expliqué : “Il y a deux niveaux d’escroquerie. L’un est l’arnaque contractuelle, qui est juste la nature du jeu ; c’est comme ça, que vous le vouliez ou non. Et l’autre est que vous n’avez plus le pouvoir de gérer quoi que ce soit.”

“Je dirais que la plupart des groupes ne comprennent pas les contrats qu’ils signent avec les maisons de disques, et ils ne comprennent pas à quel point les pourcentages sont bas. Je veux dire, les Beatles se faisaient un demi-penny par single et six cents par album avec les royalties.”

Il a ajouté : “Les contrats ont été conçus pour faire gagner de l’argent aux maisons de disques. Bon, pour la défense des labels, les labels signent une centaine de groupes, [et] 95 [d’entre eux] échouent, donc ils ne gagnent de l’argent que sur les 5% qui réussissent… mais ils gagnent beaucoup d’argent.”

“Toutefois, c’est le seul business où vous remboursez le label sans être propriétaire du produit. C’est le plus gros problème que j’ai avec les maisons de disques. Si le groupe ne remboursait pas le coût de fabrication du disque, je dirais, très bien, très bien. Mais si vous me faites rembourser et que je ne le possède toujours pas…”

“Vous savez, Taylor Swift a mis ça en lumière, et les gens ont dit : ‘Oh, c’est terrible. Taylor ne possède pas sa musique’. Personne ne possède sa musique. Ce n’est pas nouveau. C’est comme ça, c’est tout. Ça a toujours été comme ça. Les Beatles ne possèdent pas leurs albums, et les Rolling Stones ne possèdent pas leurs masters. Quelques artistes ont les droits sur leur musique, mais en général, 99% d’entre eux ne les ont pas.”

Twisted Sister a mis fin à ses activités en 2016, après avoir effectué une tournée d’adieux à l’occasion de son 40e anniversaire.

Jay Jay French sur A Discussion With Dean Cramer :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Quantum Leap

Gus G.
Quantum Leap

Par Kingeddie, le 19/01/2022
album-metallica-the-black-album

Metallica
Metallica (The Black Album)

Par David110869, le 15/12/2021
Les maîtres du Death Metal Mélodique, Be'Lakor, sont de retour avec Hidden Window

Be'Lakor
Coherence

Par Adrien, le 13/11/2021
Plus d'actus sur Twisted Sister
L'actu Heavy Metal