5 chansons Metal & Rock avec un solo de guitare transcendant

à 15 h 16 min
Lecture 4 min.
5 chansons Metal & Rock avec un solo de guitare transcendant

Pour ce volume des recommandations MetalZone, nous avons décidé de partager avec vous une compilation de 5 chansons Metal & Rock avec un solo de guitare transcendant.

Il existe de nombreuses chansons avec un excellent solo de guitare. Ici, nous ne nous intéressons pas uniquement à l’aspect technique, nous nous concentrons surtout sur les émotions qu’arrivent à générer les joueurs avec leur instrument. Gardez à l’esprit que ce n’est pas un classement, et que les choix sont personnels. Sur ce, bonne écoute !

Devin Townsend Project – Failure :

On commence avec le solo phénoménal de Devin Townsend sur Failure. Bien que l’album Transcendence ne soit pas l’expression la plus sincère de son art, le solo de Failure est probablement l’un des meilleurs de sa carrière, aux côtés de celui de Deep Peace. En effet, après cet album, Devin a décidé de mettre fin au Devin Townsend Project, au profit de sa carrière solo et de la création d’un album plus libre et transparent, Empath.

Dream Theater – The Spirit Carries On :

John Petrucci a composé bon nombre de solos incroyables pendant sa carrière. Avec sa technique époustouflante et ses phrasés de qualité, il a déjà inspiré plusieurs générations de guitaristes. Le solo de The Spirit Carries On est un des plus expressifs de la discographie de Dream Theater, qui regorge de moments instrumentaux exceptionnels. Entre le solo sur le pont et le lead qui conlut le morceau, John Petrucci délivre ici quelques-uns des moments les plus mémorables de l’histoire du Metal Progressif.

Plini – Electric Sunrise :

Plini est un jeune guitariste australien. Il représente la nouvelle génération et lui fait honneur. Avec habileté et émotion, il sait peindre des toiles sonores riches et sophistiquées. Electric Sunrise est actuellement sa composition la plus connue du public, et pour une bonne raison, tous les riffs et tous les leads sont plus goûteux les uns que les autres. Et, bien évidemment, un excellent solo vient couronner le tout. Rempli de nuances, le solo se termine sur une superbe phrase qui rappelle celle qui conclut l’intro du morceau.

Intervals – Epiphany :

Aaron Marshall est un des grands guitaristes du moment. Avec son groupe Intervals, il a su envoûter bon nombre de fans de la scène Metal & Rock, et de musiciens venus de tous les horizons. Epiphany est un voyage sonore qui contient de nombreux rebondissements, alliant riffs cleans atmosphériques, rythmiques tranchantes, et leads mélodiques sublimes. Le solo de guitare, écrit et interprété par David Maxim Micic*, un multi-instrumentiste serbe, n’est que la cerise sur le gâteau qui vient attester du génie de cette composition.

*Merci à Alban pour la précision !

Tool – 7empest :

Il aura fallu environ 13 ans de travail et de maturation pour qu’Adam Jones crée un monstre pareil. Fear Inoculum est un album unique pour Tool, en partie parce qu’Adam Jones n’utilise presque pas de gros riffs sauf sur 7empest. Non seulement 7empest contient le plus gros riff de Fear Inoculum, mais elle en révèle environ 10 autres. De quoi remplir la colossale piste de 15 minutes. Adam Jones s’empare immédiatement de l’auditeur avec un riff envoûtant, qui bascule entre les signatures 5/4 et 11/8. Après 80 secondes d’introduction atmosphérique, le guitariste se lance dans un riff super lourd avec de la distorsion, rappelant certains des anciens albums du groupe. Après plusieurs passages bien agressifs, la section rythmique se met en retrait et maintient un groove bien carré. Il s’ensuit un énorme solo où le guitariste se déchaîne jusqu’à la conclusion de la chanson, ce qui termine l’album en apothéose.

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.