La vidéo Metal de la semaine : Jetpacks Was Yes de Periphery

à 0 h 00 min
Lecture 3 min.
La vidéo Metal de la semaine : Jetpacks Was Yes de Periphery

Periphery est un groupe de Metal Progressif fondé en 2005 entre Bethesda et Baltimore (Maryland), aux États-Unis. Le groupe est aujourd’hui constitué de Spencer Sotelo (chant), Misha Mansoor (guitare), Jake Bowen (guitare), Mark Holcomb (guitare) et Matt Halpern (batterie).

Le groupe compte aujourd’hui 2 EP (Icarus en 2011 et Clear en 2014) et 5 albums (Periphery en 2010, Periphery II : This Time It’s Personal en 2012, Juggernaut Alpha & Juggernaut Omega en 2015 et Periphery III : Select Difficulty en 2016).

Periphery, le premier album de Periphery

Periphery est le premier album du groupe Periphery. Entre Metal Progressif et Djent, l’auditeur est transporté dans un univers propre au groupe (à l’image de la puissante voix atypique de Spencer Sotelo). Les chansons sont bien différentes et toutes complémentaires, ce qui rend l’ensemble de l’opus très intéressant et non redondant. Les chansons sont techniques et maîtrisées. Les solos de guitare sont toujours les bienvenus, et l’alternance entre les cris et le chant de Spencer est parfaitement jaugée pour une expérience d’écoute optimale.

Periphery a su proposer dans l’ensemble de ses albums des morceaux précis, avec des constructions instrumentales originales, et une identité particulièrement unique dans le genre. Le groupe est devenu un incontournable pour tous les fans de Metal Progressif.

La tracklist de Periphery :

01. Insomnia

02. The Walk

03. Letter Experiment

04. Jetpacks Was Yes!

05. Light

06. All New Materials

07. Buttersnips

08. Icarus Lives!

09. Totla Mad

10. Ow My Feelings

11. Zyglrox

12. Racecar

Jetpacks Was Yes de Periphery

La chanson a eu plusieurs versions, une première présente sur l’album éponyme du groupe en 2010, et une deuxième version 2.0 présente sur The Icarus Lives EP en 2011. Le titre, quant à lui, a aussi plusieurs orthographes : Jetpacks Was Yes, Jetpacks Was Yes!, ou encore Jet Packs Was Yes. Aujourd’hui, nous avons décidé de vous présenter la version 2.0, accompagnée de son clip vidéo officiel.

Le morceau contient de magnifiques lignes de chant par Spencer Sotelo, un solo de guitare colossal de la part de Misha Mansoor, des grooves contagieux joués par Matt Halpern, et une superbe ambiance agrémentée d’une reverb incroyable. C’est peut-être la chanson avec la structure la plus classique composée par Periphery. Néanmoins, c’est une ballade très efficace qui a laissé sa marque dans le catalogue audio du groupe. Le clip est bien réalisé et suit le thème des paroles.

Jetpacks Was Yes traite d’un être immortel qui regrette son immortalité tandis qu’il voit le monde s’évaporer sous ses yeux. Au départ, il perd ses êtres chers, puis sa planète, son univers, et est laissé seul, dérivant éternellement dans le vide. Ce n’est certainement pas le morceau le plus joyeux que vous aurez écouté, mais il porte à réflexion et est rempli de merveilleuses mélodies.

Misha Mansoor s’exprime à propos du thème de la chanson Jetpacks Was Yes dans une interview pour Rock Edition :

Jetpacks Was Yes!, […] is about an immortal being. Over time, as he starts to outlive everything — not just people, but the planet, the universe, and everything — he’s eventually drifting through space and wishing he could kill himself.

Restez connectés à MetalZone sur Facebook