album-hybrid-theory

Linkin Park
Hybrid Theory

Review de , le

Sorti en 2000 sous le label de Warner Bros. Records, Hybrid Theory est un incontournable et une référence dans le monde du (nu)métal.

Cet album marqua le début de Linkin Park, composé du regretté Chester Bennington (chant), Mike Shinoda (chant, guitare, piano), Joe Hahn (platines), Brad Delson (guitare), Rob Bourdon (batterie) et David Ferrell (basse).

Il y a une vraie technicité sur cet album, marquée notamment par les moments rap de Mike Shinoda sur des titres comme Crawling ou encore Papercut. Parmi la setlist, il y a des titres qui sont devenus si célèbres qu’on ne les présente plus : Crawling, Papercut, In the End (qui cumule le milliard de vues sur Youtube).

Alors oui, vous me direz que je fais l’éloge de cet album mais que, pourtant, j’ai mis 4,5/5; alors pourquoi ? J’y viens. Si j’ai mis cette note, c’est pour la simple et bonne raison qu’il y a des titres qui m’ont un peu déçu.

En revanche, si je dois résumer cet album dans sa globalité, je peux dire ceci : Hybrid Theory est un des meilleurs albums que j’ai écouté. Il est excellent, malgré quelques titres assez décevant (With You, Cure For The Itch).

Je terminerai ma chronique par dire que cet album est, selon moi, le Eruption du néo-métal : une rupture dans la façon de faire du métal. Hybrid Theory est un donc un excellent album pour un excellent groupe.

Vous avez déjà voté !

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.