Le guitariste de Suicide Silence parle du retour aux sources du groupe sur son nouvel album, Become The Hunter

à 11 h 28 min
Lecture 2 min.
Le guitariste de Suicide Silence parle du retour aux sources du groupe sur son nouvel album, Become The Hunter

Il est important pour les groupes de suivre leurs instincts musicaux. Cependant, lorsque Suicide Silence a expérimenté sur son album éponyme en 2017, les fans ont été confus et bouleversés.

“Être brutalement honnête, dès le départ”

À la lumière du nouvel album, Become The Hunter, MetalSucks s’est entretenu avec le guitariste Chris Garza. Ce dernier leur a expliqué en quoi le processus d’écriture du nouvel album différait de celui du précédent, et il a parlé de la difficulté de satisfaire les fans avec une direction musicale un peu différente d’un album à l’autre.

Je vois le groupe comme un voyage, et chaque album fait partie de l’histoire. L’opus avec Ross a fini par être une véritable expérimentation. […] Dès le premier single, il était clair qu’on allait tout devoir recommencer. On était prêt à tout pour rendre cet album aussi bon que possible. […] Chaque groupe est différent, certains évoluent, d’autres restent exactement les mêmes. Dans notre cas, on dirait que les gens veulent le son de Suicide Silence, mais ça ne peut pas être exactement la même chose tout le temps non plus. C’est comme si on devait trouver cet équilibre bizarre qui est vraiment très dur à atteindre : Il faut que ce soit notre son que les fans aiment, mais il faut aussi que ça soit différent. C’est super, super difficile à faire. Au final, la seule chose que vous pouvez faire, c’est d’être brutalement honnête, dès le départ.

Become The Hunter est sorti hier via Nuclear Blast.  Il s’agit du sixième opus studio du groupe de Deathcore américain. Il a été produit par Steve Evetts (Every Time I Die, The Dillinger Escape Plan) et mixé par Josh Wilbur (Lamb Of God, Gojira). L’artwork de l’album a été réalisé par Adrian Baxter.

Suicide Silence – Two Steps :

Source : MetalSucks

Restez connectés à MetalZone sur Facebook