Frankie Palmeri de Emmure explique plus en détail sa déconnexion avec ses anciennes paroles

à 14 h 29 min
Lecture 5 min.
emmure-groupe
emmure-groupe

Tout récemment, Frankie Palmeri, le chanteur de Emmure, a révélé qu’il regrettait certaines de ses paroles et de ses actions passées.

Frankie Palmeri mûrit

S’exprimant sur Twitter en début de semaine, il a déclaré :

Traîner avec quelqu’un qui n’écoute que du Metalcore m’a fait réaliser pourquoi les gens ordinaires qui ont une neuroplasticité saine n’écoutent pas ce genre de musique et gravitent vers la pop/rap. C’est un sacré ramassis d’assauts émotionnels de merde.

Faites-moi confiance quand je vous dis que je rejette émotionnellement et spirituellement presque toutes les paroles que j’ai écrites. Tout cela provient d’une douleur matérielle, d’un ego fragile, d’une incapacité à faire face. Il est regrettable que des personnes se soient identifiées à ce que j’ai dit dans ma musique. Beaucoup de gens souffraient et/ou souffrent encore.

Frankie Palmeri, qui a pris ses distances par rapport à son passé controversé ces derniers temps, s’est depuis lors mis à publier des posts sur Twitter afin de clarifier son message précédent concernant son développement émotionnel et personnel. Hier, il a écrit :

Pour info : Je ne m’excuse pas pour ce que j’ai dit dans mes chansons. En commençant un groupe à 16 ans, vous n’êtes pas encore une personne pleinement réalisée. À un moment donné, j’étais prêt à m’accrocher à chaque once de douleur que je crachais dans le micro. Je considérais ma souffrance comme une partie de mon identité.

Au fil des ans, alors que ma présence sur Internet se développait et que je cherchais encore à être validé, j’ai regardé le monde à la fois se moquer et embrasser les mots que je mettais sur le papier. Mon existence désormais rendue publique dans les médias, a commencé à modifier tout mon être. J’allais passer mes vingt ans à lutter contre plus de démons et de succès que je n’y étais préparé. Tout cela a transparu à l’intérieur de ma musique.

Les paroles que j’ai écrites (environ 80 % d’entre elles) provenaient toutes de ma vie personnelle, je racontais mon histoire, quelle que soit la façon dont elle serait interprétée. Il y a peu, j’ai eu la chance de pouvoir analyser comment ce temps passé à nager dans la piscine de ma propre misère m’a conduit, ce que les cris, nuit après nuit, pendant des années, à propos de la douleur non résolue, ont fait à ma psyché. Tout ça m’a conduit à ce moment précis.

Je regarde en arrière ce que j’ai accompli, mes échecs et je ne reconnais pas cette personne. Je suis reconnaissant que beaucoup de mes rêves d’enfance se soient réalisés, mais je me suis involontairement abîmé d’une manière que je ne remarque que maintenant. Je suis souvent peint et étiqueté d’une manière que je n’aurais jamais crue imaginable. Raciste, homophobe, misogyne, edgelord… la liste continue. Personne ne veut porter ces insignes.

Il y a eu des critiques que je méritais, et certaines que je ne comprendrai jamais, je les accepte. Mais, de l’autre côté, je rejette la personne que j’étais, avec véhémence. Je n’ai pas besoin de la “communauté musicale” ou d’une quelconque scène pour comprendre qui je suis, la personne que je suis devenue ou quelles sont mes valeurs aujourd’hui.

Je suis imparfait, mais je travaille pour ajuster et améliorer la personne que je suis. Je ne le fais pas pour quelqu’un d’autre, mais pour moi-même. Je sais que pour les fans, m’entendre dénoncer de vieilles paroles peut donner l’impression que je les rejette aussi, ce n’est pas le cas. J’apprécie et j’apprécierai toujours les gens qui ont été attirés par Emmure, et ce que la musique a représenté.

Sachez simplement que les paroles que vous entendez proviennent d’une personne que je ne connais plus depuis longtemps. Il ne s’agit pas d’une “crise d’identité”. Il s’agit d’une véritable prise de conscience. Si vous avez lu jusqu’à présent, j’espère que cela a éclairci un peu ce que vous avez pu penser ou entendre sur mes récentes apparitions dans les médias. D’ailleurs, je ne m’attendais même pas à être relayé. J’aime la musique agressive. J’aime monter sur scène et rassembler les gens. J’essaie simplement d’être une meilleure version de ce que j’étais. Merci. 🤟🏻

En août dernier, Emmure était en studio pour son nouvel album. Le groupe devrait sortir ce dernier, qui s’intitulerait apparemment Hindsight, cette année. Il semblerait que l’opus présentera une autre facette de Frankie Palmeri.

À lire aussi : Killer Be Killed sort son nouvel album, Reluctant Hero

Emmure – Pigs Ear :

Source : The Prp

Tags : Metalcore Emmure