Nergal de Behemoth : "Le gouvernement polonais utilise les restrictions d'isolement pour promulguer une interdiction complète de l'avortement"

à 13 h 38 min
Lecture 3 min.
Nergal de Behemoth : "Le gouvernement polonais utilise les restrictions d'isolement pour promulguer une interdiction complète de l'avortement"

Adam “Nergal” Darski, le leader du groupe de Black Metal polonais Behemoth, a fustigé le parlement de son pays pour avoir envisagé cette semaine une législation régressive qui restreindrait les droits et mettrait en danger la vie et le bien-être des femmes.

“C’est tout à fait dégoûtant”

La loi en question devrait être lue le 15 ou le 16 avril 2020, car le pays reste soumis à un état d’urgence lié au COVID-19 qui interdit les rassemblements. Le projet de loi “Stop Abortion” propose de supprimer la possibilité légale d’interrompre la grossesse en cas de déficience grave du fœtus, y compris dans les cas où cette déficience est fatale. La quasi-totalité des interruptions de grossesse légalement pratiquées en Pologne aujourd’hui relèvent de cette catégorie, et le projet de loi – s’il était adopté – aurait pour conséquence de rendre l’avortement pratiquement illégal et d’affecter gravement les droits et la sécurité des femmes dans le pays.

Hier, Nergal s’est rendu sur ses réseaux sociaux pour écrire :

Le gouvernement polonais utilise les restrictions d’isolement pour promulguer l’interdiction complète de l’avortement dans mon pays. Je suis sans voix et terrifié de voir à quel point ils sont sur la voie de la victoire… pour faire de la Pologne la prochaine Corée du Nord ou la prochaine Biélorussie. C’est tout à fait dégoûtant. Je déteste honnêtement le fait que je respire le même air que ces individus…

En 2007, Nergal est devenu un nom connu en Pologne lorsqu’il a été poursuivi pour blasphème pour avoir déchiré une Bible sur scène. L’affaire est allée jusqu’à la Commission européenne qui a rendu un jugement en 2012 selon lequel le sataniste avoué avait le droit d’offenser les gens.

Dans une interview accordée au Irish Times en 2019, Nergal a parlé de son affaire de blasphème :

J’ai déchiré une Bible en Pologne. Quelqu’un l’a filmé et l’a mis sur Internet. À l’époque, j’étais une cible facile, et je le suis encore plus aujourd’hui parce qu’on me reconnaît facilement en Pologne. […] En Pologne, on peut facilement me traîner en justice, et même si les politiciens perdent, leur nom est toujours mis en avant.

Il a ajouté :

La Pologne est un pays très conservateur et nationaliste dans un mauvais état. Elle a des tendances de droite qui se développent. Il y a des choses que je trouve troublantes.

Le dernier album en date de Behemoth, intitulé I Loved You At Your Darkest, est sorti le 5 octobre 2018 via Metal Blade Records. Un nouvel album est prévu pour 2021.

À lire aussi : Le guitariste de Deftones, Stephen Carpenter, pense que la terre est plate

Post de Nergal :

Polish government is using isolation restrictions to enact the complete abortion ban in my home country. I’m speechless…

Publiée par Adam Nergal Darski sur Mardi 14 avril 2020

Source : Blabbermouth