Jake Luhrs de August Burns Red à propos de la situation actuelle : "Nous devons nous concentrer sur l'unité et la cohésion"

à 17 h 10 min
Lecture 5 min.
Jake Luhrs de August Burns Red à propos de la situation actuelle : "Nous devons nous concentrer sur l'unité et la cohésion"
© Press

Jake Luhrs, le frontman de August Burns Red, a répondu à diverses questions dans le cadre d’une interview récemment publiée sur Louder.

À la question de savoir ce qu’il y a de pire dans un groupe, Jake a répondu :

Le temps passé loin de la famille et des amis – manquer les anniversaires, les fêtes et les jours fériés. Être malade en tournée est incroyablement stressant. Ça craint quand une personne tombe malade, parce que ça se propage vite dans le bus – il n’y a aucune chance d’esquiver !

Quant à ce qu’il y a de mieux dans un groupe, il a déclaré :

Honnêtement, utiliser mes dons et mes outils pour aider et encourager les gens ; savoir que ce que je fais aide à insuffler de la positivité dans la vie des autres. Les dons de chaque individu sont destinés à la communauté – ils permettent de construire les gens et d’apporter une certaine positivité dans le monde.

Concernant le meilleur conseil qu’on lui a jamais donné, il a commenté :

La chose la plus importante pour aider un groupe à développer ses affaires n’est pas l’argent, mais les relations. N’essayez pas d’acheter ce que vous voulez, construisez des relations, parce qu’en fin de compte, le succès – et c’est le cas pour nous aussi – est obtenu grâce à un groupe de personnes qui utilisent leurs compétences pour atteindre un objectif commun.

À la question de savoir quand est-ce qu’il s’est senti comme une rock star pour la première fois, il a répondu :

La première fois que quelque chose comme ça m’a frappé, c’était lors de ce festival en Allemagne appelé Summer Breeze en 2013. Ce festival n’a qu’une seule scène, donc quand nous sommes arrivés, il y avait une mer de gens qui nous attendaient. La scène était absolument énorme – de la taille d’un entrepôt – et je ne pouvais pas voir la fin de la foule. J’étais époustouflé.

Quant à la pire expérience qu’il y a eue avec la drogue, il a déclaré :

Je ne prends pas de drogue, donc je n’ai pas eu de pire expérience. Mais, j’ai bu tellement de vin une fois que j’ai littéralement chié au lit. Je veux dire, j’étais jeune et dans un hôtel mais quand même ! C’était au début du groupe et nous faisions des tournées brutales à l’époque, pendant trois mois d’affilée. Quand nous avions un jour de congé, je voulais juste me détendre et boire un verre… mais ça s’est mal fini !

Concernant la dernière fois qu’il s’est senti vraiment heureux, Jake a déclaré :

Il y a quelques jours, j’ai eu une vision de quelque chose qui signifie qu’il est temps d’agir. J’ai déjà eu des visions de cette chose à 24 ans, et cela signifie qu’il va falloir que je donne le meilleur de moi-même. En ce moment, elle suit la progression naturelle de ma vie – si tout se passe bien, elle aura beaucoup de synergie avec d’autres choses que j’ai en cours… mais je ne suis pas prêt à la partager parce qu’elle n’est pas encore tangible !

En 2011, M. Luhrs a fondé HeartSupport – un réseau de soutien en ligne pour la santé mentale. Quant à la chose qui l’a rendu le plus fier depuis sa création, il a dit :

Voir combien de personnes s’y rendent, pour être honnête. Nous avons plus d’un demi-million de visites par mois dans notre communauté grâce aux réseaux sociaux, à notre page et à des interviews ; je suis fier de voir tant de gens l’utiliser – ce n’est pas juste le Jake Luhrs Show, vous voyez ce que je veux dire ?

Ensuite, il a donné quelques conseils aux personnes qui se battent en ce moment :

Agissez. Je pense qu’il est important de reconnaître l’autorité que nous avons tous pour choisir qui nous influence au quotidien. Les mots peuvent être très utiles pour nous aider à faire des choses, mais ils peuvent aussi avoir un effet néfaste et nous devrions donc faire attention à qui nous laissons le pouvoir de nous influencer. Agir, même à petite échelle, peut contribuer à améliorer notre vie, car les petits pas construisent les grands pas.

Il a également parlé de ce qui lui a permis de rester en bonne santé pendant le confinement :

Ma foi et mon temps de méditation et de prière. Être à la maison et en être simplement reconnaissant – je n’ai pas eu beaucoup de temps pour cela ces 15 dernières années. Cela m’a donné beaucoup de gratitude pour ce que j’ai et les petites joies de la vie. Chaque jour, je suis vivant, je ne suis pas malade et je peux jouer avec mon chien… des choses comme ça colorent ma perception de toute cette situation. Je ne veux pas que la peur me dicte ma manière de vivre.

August Burns Red a sorti son nouvel album, Guardians, le 3 avril 2020 via Fearless Records. Pour conclure l’interview, Jake a parlé du message de l’opus :

Nous devons nous concentrer sur l’unité et la cohésion, nous éloigner de tout jugement ou égoïsme. C’est un message qui est particulièrement important avec ce qui se passe dans le contexte de cette pandémie. En fin de compte, vous pouvez aller n’importe où dans le monde, dans n’importe quelle nation, avec n’importe quelle langue, et savoir que vous avez quelque chose en commun avec tout être humain – nous pouvons faire beaucoup avec la puissance de cette connexion.

Source : loudersound.com