MetalZone débarque sur ton mobile !

Regardez l'ancien frontman de Killswitch Engage, Howard Jones, interpréter Simple Man de Lynyrd Skynyrd avec brio

à 16 h 55 min
Lecture 3 min.

L’ancien frontman de Killswitch Engage et l’actuel chanteur de Light The Torch, Howard Jones, a repris Simple Man de Lynyrd Skynyrd pour un récent épisode du podcast The Oyster. Vous trouverez une vidéo de son interprétation ci-dessous.

Une voix en or

Howard Jones a quitté Killswitch Engage en 2012 et a lutté contre un trouble bipolaire avant de former un nouveau projet, Devil You Know, avec le guitariste Francesco Artusato (All Shall Perish) et le batteur John Sankey (Devolved). Avec le bassiste Ryan Wombacher (Bleeding Through), ils ont enregistré et tourné pour promouvoir deux albums bien accueillis, The Beauty Of Destruction en 2014 et They Bleed Red en 2015. En 2017, le groupe a changé de nom pour devenir Light The Torch à la suite d’une dispute amère avec M. Sankey, qui était l’un des propriétaires du nom.

À la question de savoir ce qui l’a poussé à revenir dans la musique après avoir quitté Killswitch Engage, Howard a répondu à Heavy New York :

Honnêtement, je pense que c’est parce que j’étais un peu fatigué de ne rien faire et que je ne fais pas grand-chose d’autre que de la musique… J’ai senti que j’avais besoin de m’aventurer dehors parce que j’ai été agoraphobe pendant trois ans. C’est un fait assez connu. J’ai quitté le réseau. Je n’ai pas eu de téléphone portable pendant trois ans – j’ai disparu. À un moment, je me suis dit : “Ok, je devrais peut-être tremper mon orteil dans l’eau. Je n’ai pas besoin de le faire à plein temps. Je n’ai pas à faire ce que je ne veux pas faire”. J’ai commencé à refaire des choses. C’était vraiment une lutte, surtout les premières années. Je me disais : “Qu’est-ce que je suis en train de faire ?”. Il y a eu peu de choses dans ma vie qui ont été cohérentes, à part la musique. Cela a pris du temps, puis tout d’un coup, l’étincelle est réapparue. Je suis retombé amoureux de ce que je faisais. Je ne peux vraiment pas l’expliquer. C’est juste arrivé comme ça.

Dans une interview accordée à Fishing World en 2014, Howard Jones a parlé de ses influences musicales :

Eh bien, je suis influencé par à peu près tout ce que j’écoute. AC/DC et Kiss ont été les premiers groupes qui m’ont fait découvrir la musique heavy. Ensuite, j’ai absorbé tout ce qui me tombait sous la main. Mes groupes préférés sont Faith No More, HIM, Alice In Chains, Portishead… Mes goûts sont très variés.

Howard Jones a fait une apparition sur le dernier album en date de Killswitch Engage, Atonement, en tant que chanteur invité sur le titre The Signal Fire.

À lire aussi : Écoutez le nouvel album disco de Foo Fighters : Hail Satin !

Howard Jones – Simple Man :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : blabbermouth.net