Tentez de gagner un exemplaire de SM2 de Metallica !

La plupart des musiciens gagnent moins de 220 euros par an grâce au streaming

à 14 h 46 min
Lecture 3 min.

Vous vous souvenez de la semaine dernière, lorsque tout le monde partageait ses résultats Spotify Wrapped ? Puis, d’autres personnes ont fait remarquer que, bien que le fait d’avoir des centaines de milliers, voire des millions, de streams semble très cool dans un graphique que vous pouvez partager sur Instagram, les taux de redevance signifient qu’une grande partie de ce succès ne paie pas vraiment bien ?

Un “modèle dépassé”

Ce point a été mis en évidence par les résultats d’une étude menée par le syndicat des musiciens et l’organisation des auteurs de chansons, l’Ivors Academy, qui a révélé que 82% des musiciens qui ont répondu à leur enquête gagnaient moins de 200 livres sterling par an grâce au streaming.

Graham Davies, PDG de l’Ivors Academy, a déclaré :

Cette enquête est une nouvelle preuve que la chanson et l’auteur sont sous-évalués. Trop d’argent en streaming va aux grands labels, c’est un modèle dépassé qui doit être réformé.

Actuellement, une enquête gouvernementale est en cours sur le modèle commercial des services de streaming et sur la manière dont les artistes sont rémunérés pour leur travail. Des musiciens comme le guitariste de Radiohead, Ed O’Brien, et Guy Garvey de Elbow ont déjà pris part à l’enquête pour aider les députés à comprendre la situation entre les artistes et les fournisseurs en ligne.

À lire aussi : Mark Hoppus de Blink-182 sur son cancer identique à celui de sa mère : "Nous allons vaincre ce cancer. C'est juste une question de temps"

Un décalage quantifiable

Cette discussion n’est pas nouvelle, bien sûr. Bien que les droits d’édition du catalogue de Bob Dylan viennent d’être vendus pour plus de 300 millions de dollars, pour de nombreux artistes, les redevances nettes sont très faibles. En effet, pour toucher le salaire minimum américain, un artiste a besoin de plus de 300 000 streams mensuels. En mai dernier, Corey Taylor de Slipknot a fait connaître son point de vue après que Nils Lofgren du E Street Band de Bruce Springsteen a affiché la photo d’un chèque de droits d’auteur d’un montant impressionnant de 7,91 $, en disant :

Nous ne sommes tout simplement pas payés pour notre travail. Personne ne le souligne. Et bien que le Congrès ait adopté une loi pour corriger cette erreur, presque tous les services de streaming ont fait APPEL, ce qui signifie que nous ne sommes toujours PAS payés pour notre travail.

Kerrang! rapporte que le groupe Clipping a récemment tweeté :

Une bonne chose à propos de tous ces posts que nous avons faits sur Spotify : Nous avons récemment vécu le premier trimestre en tant que groupe où nos paiements de royalties Spotify ont totalisé environ autant que nos trois abonnements personnels à Spotify.

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Tags : Heavy Metal
Source : kerrang.com