Les festivals britanniques risquent d'être annulés suite à des négociations difficiles avec le gouvernement

à 9 h 01 min
Lecture 3 min.
Les festivals britanniques risquent d'être annulés suite à des négociations difficiles avec le gouvernement
© Ollie Millington/Redferns via Getty Images

L’Association des Festivals Indépendants (AIF) a déclaré qu’elle s’est heurtée à un “mur” durant les discussions avec le gouvernement sur l’assurance des festivals britanniques, ce qui pourrait conduire à l’annulation de nombreux autres événements de grande envergure cet été.

Plus d’un quart des festivals britanniques d’une capacité de plus de 5 000 personnes ont été annulés, y compris les festivals Boomtown et 2000 Trees. Cela a conduit l’AIF à émettre une “alerte rouge” qui prévoit qu’environ 75% des festivals restants en juillet et août pourraient être annulés si le gouvernement ne prend pas de mesures. Sans cette assurance, les organisateurs risquent la faillite si, pour une raison ou une autre, leurs événements ne peuvent avoir lieu.

Le PDG de l’AIF, Paul Reed, a commenté le silence du gouvernement en ces termes :

Nous lançons une alerte rouge parce que de nombreux festivals vont arriver au moment où ils doivent décider s’ils veulent continuer, et nous avons eu des réunions de crise avec de nombreux autres festivals qui ont déjà dû malheureusement annuler. D’autres suivront.

Selon la feuille de route établie par le gouvernement, toutes les mesures de distanciation sociale seront supprimées au plus tôt le 21 juin, ce qui permettra aux événements de grande envergure de se dérouler pour la première fois depuis le début de la pandémie en mars 2020.

Cependant, de nombreux organisateurs hésitent à investir des sommes importantes dans la planification sans disposer d’une police d’assurance. 2000 Trees a annulé son événement de 2021 le mois dernier, citant l’inaction du gouvernement en matière d’assurance comme l’une des principales raisons de cette décision :

Bien qu’il ait mis en place un système similaire pour le cinéma et la télévision, le gouvernement a complètement laissé tomber l’industrie de la musique live en refusant de soutenir une simple police d’assurance.

Le week-end dernier, les promoteurs de Reading et Leeds, Festival Republic, ont remporté un certain succès avec leur mini-festival expérimental dont la tête d’affiche était Blossoms à Liverpool. Le test de dépistage du coronavirus effectué par tous les participants avant d’entrer dans le festival s’est révélé très prometteur pour la saison des festivals de cette année. Cependant, parlant de la question du manque de politique d’assurance, le directeur général Melvin Benn a déclaré à la BBC :

La vérité est que, à moins que le gouvernement ne la fournisse, il y a une réelle vulnérabilité pour le reste de l’été.

Lorsqu’on lui a demandé si les festivals de Reading et Leeds pourraient avoir lieu sans l’assurance du gouvernement, M. Benn a haussé les épaules et refusé de commenter.

Des pays européens, l’Autriche, le Danemark et la Suède, ont déjà lancé de tels programmes. Les Néerlandais, en particulier, ont créé un fonds d’annulation des événements de 300 millions d’euros pour couvrir les événements musicaux, commerciaux et sportifs jusqu’à la fin de l’année.

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Tags : Heavy Metal
Source : loudersound.com