MetalZone débarque sur ton mobile !

Spiritbox diffuse sa version réimaginée de Constance (et c'est émotionnel)

à 15 h 38 min
Lecture 3 min.

Spiritbox a dévoilé la version réimaginée de son titre Constance le samedi 22 mai.

La vidéo est disponible sur grammymuseum.org et est précédée d’une interview du couple et du noyau dur du groupe, la chanteuse Courtney LaPlante et le guitariste Mike Stringer. Si l’interview ne vous intéresse pas, la performance de la chanson elle-même peut être vue à environ 34:30 sur : https://watch.grammymuseum.org/videos/spiritbox.

Cette chanson a une signification très personnelle pour le groupe, comme l’a dit la chanteuse Courtney LaPlante.

La chanson a été inspirée par la perte des grands-mères de LaPlante et de Dylan Hryciuk, le réalisateur du clip vidéo. Courtney a commenté :

Quand Holy Roller a pris son envol, nous savions que nous voulions utiliser le single qui suivrait comme une déclaration pour montrer que nous n’allons pas simplement faire la même chose encore et encore. Nous avons écrit la musique de cette chanson en même temps que Blessed Be et Rule Of Nines, mais je ne m’étais jamais mise à écrire les paroles.

Elle a poursuivi :

Je suis venue voir notre directeur Dylan avec une proposition : Créons les paroles et le clip vidéo en même temps. Nous nous sommes tous les deux sentis obligés de faire en sorte que la chanson et l’histoire reflètent la tristesse que nous ressentons tous les deux à propos de la mort récente de nos grands-mères. En raison de la fermeture des frontières, je n’ai pas pu dire au revoir à ma grand-mère Phyllis, à qui la chanson rend hommage, ni assister à ses funérailles. Je lui ai toujours promis que je chanterais lors de son service commémoratif, car elle demandait toujours une “jolie chanson sans ces cris effrayants”. J’espérais qu’écrire cette chanson sans “cris effrayants” m’aiderait à trouver un sens de clôture.

Elle a ajouté :

Dylan a réalisé cette vidéo en hommage à sa grand-mère, Constance. Nos clips vidéo comportent généralement un élément d’horreur, et nous voulions explorer une autre facette de l’horreur : l’horreur de se sentir trahi par son esprit, en raison d’un long combat contre la démence. Avec la permission de Dylan, nous avons nommé la chanson “Constance” pour immortaliser son histoire.

Spiritbox – Constance :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.