MetalZone débarque sur ton mobile !

Decapitated s'insurge contre les tentatives de "nuire" au groupe en revenant sur les accusations de viol portées il y a quatre ans

à 9 h 05 min
Lecture 4 min.

Les maîtres polonais du Death Metal Technique, Decapitated, se sont défendus contre les tentatives d’individus anonymes de forcer l’annulation de la tournée européenne récemment annoncée pour le 25e anniversaire du groupe.

La controverse découle du fait que les quatre membres de Decapitated ont été accusés par une femme de l’avoir violée collectivement après un concert en 2017 à Spokane (Washington). En janvier 2018, les accusations de viol et d’enlèvement contre les musiciens ont été publiées par les procureurs de l’État de Washington. À l’époque, les procureurs ont déposé une motion à la Cour supérieure du comté de Spokane rejetant les accusations, citant uniquement le “bien-être de la victime” comme raison.

Tout récemment, Decapitated s’est rendu sur ses réseaux sociaux pour déclarer en partie : “Comme beaucoup d’entre vous le savent peut-être ou pas, en 2017, au milieu de notre tournée aux États-Unis, nous avons vécu la pire expérience de notre vie au moment où nous avons été arrêtés et emprisonnés après avoir été faussement accusés d’agression sexuelle.”

“Nous avons traversé l’enfer et en sommes revenus. Lorsque des preuves de notre innocence ont été découvertes et que nous avons pu rentrer en Pologne, nous avons fait une courte déclaration sur la situation et avons décidé de ne pas entrer dans les détails. Le groupe n’avait pas été condamné et nous ne voulions pas partager beaucoup, voire aucun, des détails de ce que nous avions dû traverser. Nous connaissons la vérité et la vérité finit toujours par l’emporter.”

“Malheureusement, il a été porté à notre attention qu’un petit groupe de personnes, qui ne savent rien de notre affaire et n’ont aucun lien avec elle ou nous, ont contacté directement certaines de nos salles britanniques bien-aimées et les promoteurs de la tournée Europe/Royaume-Uni du 25e anniversaire que nous avons annoncée en début de semaine, en faisant remonter de vieux articles datant de l’époque de notre arrestation, dans le but de nuire au groupe et à nos concerts.”

“Au cours des dernières semaines et des derniers mois, nous avons entendu parler de plusieurs acteurs de l’industrie (qu’il s’agisse de groupes, de promoteurs ou d’agents) qui ont été critiqués à juste titre après de graves allégations de mauvaise conduite inacceptable. Ces cas n’ont absolument rien à voir avec Decapitated. Nous n’avons rien à voir avec cela et ne méritons pas d’être à nouveau traînés dans la boue.”

“Le groupe n’a aucun intérêt à ressasser le passé et les cicatrices doivent certainement être guéries. Nous accordons de l’importance à la santé émotionnelle et mentale des membres de notre groupe et de TOUS ceux qui sont impliqués dans notre vie. Nous ne reviendrons pas sur l’une des pires périodes de notre vie, si ce n’est la pire. Cela nous fait mal que certaines personnes nous forcent à revivre tous ces sentiments terribles, alors que nous avons tourné la page et travaillé très dur pour reconstruire ce groupe.”

“Nos membres, notre famille, notre label, nos fans les plus proches, nos amis et les personnes de l’industrie musicale nous ont aidés à chaque étape du processus pour nous maintenir à flot, ainsi que mentalement et émotionnellement forts.”

Le groupe a ajouté : “Decapitated n’a jamais utilisé et ne construira jamais sa stratégie et sa reconnaissance, ni ne cherchera à attirer l’attention des médias, en parlant de sa vie privée, en étant scandaleux, ou en provoquant et en offensant les autres. Mais une fois pour toutes, pour mettre les choses au clair : Nous nous tenons fermement aux côtés des victimes d’abus sexuels RÉELS, d’homophobie, de racisme et nous condamnons fermement toute action ou sentiment de ce genre, TOUJOURS ! Il n’y a PAS de place pour cela dans notre chère communauté Metal (ni nulle part ailleurs). Les accusations liées à tout type d’abus ou d’agression doivent toujours être prises au sérieux. Le harcèlement sexuel existe et c’est horrible. Mais les fausses accusations existent aussi et peuvent aussi très facilement et rapidement détruire des vies, des relations et des carrières. Malheureusement, nous en avons fait l’expérience directe et cela nous poursuit encore aujourd’hui. Il est très malheureux et irrespectueux que certaines personnes tentent de priver les véritables survivants d’abus de cette possibilité.”

Decapitated partira en tournée européenne en l’honneur de son 25e anniversaire au début de l’année prochaine, avec Black Tongue, Heart Of A Coward et Inferi en première partie.

Post de Decapitated :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : blabbermouth.net