L'homme qui a signé Slipknot rend hommage au regretté Joey Jordison : "Il essayait de m'impressionner... et il y est parvenu"

à 11 h 19 min
Lecture 3 min.
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O

Se souvenant du moment où il a su qu’il allait signer Slipknot, Monte Connor, ancien vice-président senior de l’A&R (une division d’un label chargée de trouver de nouveaux artistes à qui proposer un contrat) chez Roadrunner Records, a déclaré : “C’était brut, bouillonnant, émotionnel, explosif, créatif, guttural et beau à la fois, et complètement détaché de la tradition”.

Connor écoutait une version démo de Spit It Out quand il a réalisé que le groupe avait le potentiel de conquérir le monde.

“Le groupe ne correspondait à aucun genre de Metal, mais semblait prendre les meilleurs éléments de toute la palette Metal et les combiner en une entité unique et multidimensionnelle”, se souvient-il. “J’ai vu le vrai potentiel du groupe.”

Dans un nouvel article pour Variety (via Louder), Connor, aujourd’hui vice-président de l’A&R chez Nuclear Blast, a rendu hommage au regretté Joey Jordison, principal auteur-compositeur de Slipknot à ses débuts et membre du groupe qui l’a le plus impressionné lorsqu’il s’est retrouvé pour la première fois nez à nez avec les musiciens masqués de l’Iowa, lors d’un concert de présentation à Chicago le 4 avril 1998.

“J’ai rencontré Joey et les autres membres du groupe pour la première fois juste avant le show”, écrit Connor. “Je n’oublierai jamais comment ils se sont organisés pour me rencontrer, un par un, comme s’ils étaient des soldats rencontrant un officier – ils étaient très sérieux, comme s’ils allaient au combat. Ils portaient leurs combinaisons, mais pas leurs masques – ils voulaient me regarder dans les yeux. Ils voulaient être sur Roadrunner et c’était le concert le plus important de leur vie à l’époque.”

“Je suis allé dans les coulisses pour passer du temps avec le groupe, et après quelques minutes, Joey m’a immédiatement pris à part. Non seulement il avait une grande connaissance du Metal extrême et underground, mais il était une encyclopédie sur tout ce qui concernait Roadrunner Records.”

“Il voulait parler de Deicide, Obituary, Suffocation, Sepultura et de tous ses groupes préférés sur le label, et entendre des histoires d’initiés. Il en savait autant que moi, sinon plus, sur le roster et l’histoire de Roadrunner, et je travaillais pour le label depuis 1987. J’ai pu constater qu’il voulait sincèrement parler de ces groupes, mais qu’il essayait aussi de m’impressionner… et il y est parvenu.”

“De toute ma vie, je n’avais jamais rencontré un musicien aussi bien informé sur le label et même sur ma carrière. Lui et ses camarades de groupe étaient sur le point de changer non seulement ma vie, mais aussi toute la trajectoire de Roadrunner Records et du monde de la musique.”

Connor décrit Jordison dans son article comme “l’un des musiciens les plus talentueux avec lesquels il a eu le plaisir de travailler” et déclare : “Je me sens incroyablement chanceux d’avoir fait partie de sa vie trop courte mais marquante.”

Jordison est décédé paisiblement dans son sommeil le 26 juillet, à l’âge de 46 ans.

-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O -20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Source : loudersound.com
Articles les plus récents
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Delicate Sound Of Thunder

Pink Floyd
Delicate Sound Of Thunder

Par Slipknot28, le 25/09/2022
Ozzy Osbourne sort la chanson éponyme de son nouvel album, Patient Number 9, avec Jeff Beck comme invité

Ozzy Osbourne
Patient Number 9

Par TonyOsbourne13, le 19/09/2022
Van Halen

Van Halen
Van Halen

Par Kingeddie, le 18/09/2022
Plus d'actus sur Slipknot
L'actu Nu Metal