"Nous avons passé un an à écrire cinq chansons..." ; Paul D'Amour évoque son départ de Tool et son parcours au sein de Ministry

à 16 h 33 min
Lecture 2 min.
"Nous avons passé un an à écrire cinq chansons..." ; Paul D'Amour évoque son départ de Tool et son parcours au sein de Ministry

L’ancien bassiste de Tool, Paul D’Amour, s’est ouvert à propos de son départ du groupe emblématique et de son parcours ultérieur avec les pionniers du Metal industriel Ministry. Dans une interview franche avec Bass Player, D’Amour a fait la lumière sur ses contributions à l’album culte de Tool, Ænima, et sur les facteurs qui l’ont conduit à quitter le groupe, ainsi que sur son rôle actuel au sein de Ministry.

Originaire de Spokane, dans l’État de Washington, le parcours musical de D’Amour se caractérise par sa polyvalence, passant de la basse à la guitare dans divers groupes tels que Replicants, Lusk et Lesser Key. Cependant, son passage au sein de Tool reste un chapitre important de sa carrière. En tant que premier bassiste du groupe, le style distinctif de D’Amour et son apport créatif ont été essentiels pour façonner le son initial de Tool, comme en témoignent le premier EP Opiate et l’album Undertow.

Malgré le succès initial, des tensions sont apparues au cours du processus d’écriture d’Ænima, aboutissant au départ de D’Amour en 1995. Se remémorant cette période, D’Amour exprime sa frustration face à la stagnation créative et aux limites perçues au sein du groupe. Il se souvient du processus ardu qui a duré un an pour créer seulement cinq chansons pour l’album, citant un manque de liberté créative et un sentiment d’enfermement dans des rôles prescrits.

Cependant, le départ de D’Amour a ouvert la voie à Justin Chancellor pour assumer les fonctions de bassiste au sein de Tool, une transition facilitée par D’Amour lui-même. Tout en reconnaissant ses contributions méconnues à Ænima, D’Amour a souligné sa fierté quant à l’évolution ultérieure du groupe, bien qu’il se soit senti étouffé par la dynamique créative de l’époque.

Après son aventure avec Tool, D’Amour a trouvé du réconfort dans l’exploration et l’expérimentation, en se plongeant dans divers projets musicaux et en perfectionnant ses compétences en tant que guitariste. Sa collaboration fortuite avec Al Jourgensen de Ministry en 2019 a marqué un nouveau chapitre, D’Amour embrassant l’opportunité de contribuer à l’illustre catalogue de Ministry.

D’Amour se prépare actuellement à reprendre la route avec Ministry au mois d’août.

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Tool
L'actu Metal Progressif