Misha Mansoor pense que Periphery a atteint son pic de popularité

à 0 h 00 min
Lecture 3 min.
Misha Mansoor pense que Periphery a atteint son pic de popularité

Le célèbre groupe de Metal Progressif américain a récemment sorti son nouvel album intitulé Periphery IV : Hail Stan. Dans une récente interview conduite par le guitariste Ola Englund, Misha Mansoor a expliqué qu’il pense que Periphery a atteint son pic de popularité.

Il y a peu, le groupe a quitté son label Sumerian Records afin de créer le sien, 3DOT Recordings. Une manoeuvre audacieuse qui lui permet d’avoir une plus grande liberté. Bien que P4 soit probablement le meilleur album de Periphery du point de vue composition, ce n’est pas celui qui a fait les meilleurs chiffres. En effet, le nouvel opus s’est vendu à 9 600 exemplaires lors de sa première semaine de parution. En comparaison, Periphery III : Select Difficulty s’est vendu à 14 850 exemplaires et Juggernaut Alpha & Juggernaut Omega se sont vendus collectivement à 35 000 exemplaires.

Misha explique que la popularité du groupe ne va sûrement plus beaucoup grandir, car le Metal n’est pas un genre extrêmement propice à une croissance géante. Néanmoins, les membres de Periphery ne sont pas tristes, au contraire, ils sont contents de pouvoir considérer Periphery comme une passion. Avec le temps, les musiciens ont trouvé d’autres sources de revenus qui leur permettent d’aborder le groupe d’une manière plus saine.

N’oubliez pas de soutenir le groupe en achetant le nouvel album, des merchs et/ou en allant le voir en live !

I feel like we’ve hit our ceiling, if I’m honest, yeah, probably. It’s metal, you know, I think there’s maybe a little bit more, you know. We’ll see what happens with this one, I have no expectations, honestly. I think we’ve seen the majority of our growth. Maybe I’m wrong, but I also like where we are. It’s fun, we get to play fun shows. If we grow more, it will be great, but if we don’t, it’s kind of at the point now where I’m not relying on Periphery in any financial way. It can really just be a passion project, and I love that, man. I’m sure now you have that relationship with music now that, like, I’d say your YouTube career and your guitars are probably your main focuses and your main sources of income. The music industry just be, like, ‘Yeah, I like to do it,’ and that’s why we started, right? When we started, I was, like, ‘Oh, man, this is a cool thing I can do. Look I made a song.’ It was never about, ‘Oh, let me show it off to people,’ or, ‘Let me worry about this album cycle and fulfilling this date’ and blah blah blah. It’s just, like, ‘Oh, that’s how I felt when I first started writing music,’ and it was just because I could. Now I’m doing it with my friends. – Misha Mansoor

Blood Eagle de Periphery :

Restez connectés à MetalZone sur Facebook