🤘 Nouveau : Vous pouvez désormais commenter l'actu et écrire vos propres reviews sur Metalzone ! 🤘

Disturbed entame sa septième semaine consécutive à la 1ère place du classement Mainstream Rock Songs avec No More

à 13 h 14 min
Lecture 2 min.
Disturbed entame sa septième semaine consécutive à la 1ère place du classement Mainstream Rock Songs avec No More

Selon Billboard, No More de Disturbed est en première position du classement Mainstream Rock Songs depuis maintenant 7 semaines. Pour rappel, la chanson est extraite de l’album Evolution, publié en 2018.

D’ailleurs, les 7 derniers singles de Disturbed ont tous atteint la première place du classement Mainstream Rock Songs, un exploit inégalé par tout autre artiste à ce jour.

Pour info, au total, 10 chansons de Disturbed sont arrivées en première position du classement Mainstream Rock. Three Days Grace détient le record avec 15 chansons, suivi de près par Shinedown avec 14 et Van Halen avec 13.

David Draiman, le chanteur de Disturbed, a expliqué à Metal Hammer ce qui l’a inspiré à écrire No More :

Les gens au pouvoir tentent toujours de justifier de nous tuer les uns les autres. Il y a toujours quelqu’un que nous devons craindre, il y a toujours une bataille que nous devons mener, et ils continuent à en tirer profit. Donc, il s’agit simplement d’encourager les gens à voir à travers le récit. Et c’est un récit qui n’est pas unique à un pays de la planète. Il y a des marchands de la peur partout, et il y a une énorme machine quelque part, dont les roues écrasent les corps des innocents. Ce que j’écrivais ne concernait pas une administration ou une période précise. C’est quelque chose qui se passe depuis le début des temps.

No More :

Source : Blabbermouth

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.