Les albums sont-ils en train de mourir ? 15% des amateurs de musique de moins de 25 ans n’ont jamais écouté un album complet

à 16 h 22 min
Lecture 3 min.
Les albums sont-ils en train de mourir ? 15% des amateurs de musique de moins de 25 ans n’ont jamais écouté un album complet

Le service de streaming Deezer a creusé dans les habitudes d’écoute du Royaume-Uni pour la Journée nationale de l’album. Ce format légendaire est-il en train de mourir ?

Plus de playlists, moins d’albums complets

Une récente enquête menée auprès de plus de 2 000 adultes au Royaume-Uni a révélé que 42% d’entre eux mettent leurs chansons préférées dans des playlists. Et la majorité des moins de 25 ans sont plus enclins à organiser leur musique en playlists qu’à écouter un album.

Ce qui est surprenant, c’est que 15% des fans de musique de moins de 25 ans n’ont jamais écouté un album complet. Pas une seule fois dans leur vie – mais n’oubliez pas que cela est limité au Royaume-Uni.

Cela serait dû à un manque de temps

Lorsqu’on leur a demandé pourquoi leur comportement d’écoute avait changé, la moitié d’entre eux ont cité une vie chargée et le manque de temps pour écouter. Les statistiques de Deezer semblent le confirmer. Au Royaume-Uni, l’écoute d’albums n’est plus que de 17 minutes par jour, ce qui est inférieur à la moyenne mondiale de 26 minutes par jour.

Mais il n’y a pas que des mauvaises nouvelles. Au moins 82% des participants ont écouté un album entier du début à la fin. Les meilleurs endroits pour écouter un album complet sont à la maison (53%), en voiture (32%), ou à pied (14%). Déclarer l’album “mort” ou “mourant” est peut-être trop noir et blanc, bien que le format soit clairement sur le déclin.

Deezer a aussi trouvé des différences intéressantes dans la façon dont les hommes et les femmes écoutent de la musique. L’étude a révélé que les hommes sont plus enclins à écouter l’album comme l’artiste l’avait prévu. 27% des auditeurs écoutent un album du début à la fin – 30% des hommes et seulement 23% des femmes le font.

Les concerts sont un facteur déterminant pour la consommation d’albums

Les concerts sont également un facteur déterminant pour la consommation d’albums. 74% des personnes interrogées ont confirmé qu’elles étaient plus susceptibles d’écouter un album après une prestation en direct d’un artiste. 32% des auditeurs ont déclaré avoir écouté l’album d’un artiste avant d’assister à un concert.

Deezer peut le confirmer après avoir vu une augmentation de 30% dans les flux britanniques des Backstreet Boys après un concert à Glasgow. D’autre part, les Écossais sont les plus susceptibles d’écouter des albums entiers. 90% des auditeurs écossais ont confirmé qu’ils préfèrent les albums entiers aux playlists.

Alors peut-être que les albums ne sont pas (encore) morts, mais ils sont certainement moins populaires au Royaume-Uni que partout ailleurs.

Source : Digital Music News

Tags : Heavy Metal
Restez connectés à MetalZone sur Facebook