Dans le même sang

Trust
Dans le même sang

Review de , le

Les reviews permettent de parler de plusieurs groupes, (vieux) ou oubliés desquels nous parlons peu voire pas.

J’en profite donc pour parler d’un de mes groupes préférés qui, je trouve, et le seul groupe français qui mérite d’être écouté dans le “pas extrême” ; du calme les fans du phénomène “Gojira”…

Je parle évidemment de “TRUST” : Le groupe créé en 1977 inspiré de Punk et de Hard/Heavy poussant coup de gueule après coup de gueule ; ou pour les fans du dimanche le groupe qui a écrit “Antisocial” (ils en ont écrient des autres et même des meilleures)…

Pour cette review je ne vais donc pas parler de leur 2ème album “Répression” ou de leur 3ème “Marche ou crève” mais de leur 10ème album : “Dans Le Même Sang” sorti le 30 mars 2018 et produit par Mike Fraser.

Malgré la baisse de qualité et le changement sonore jusqu’à cet album, TRUST renoue avec son agressivité et sa dénonciation lourde, même si cela reste (très) différent des premiers albums (d’où la note d’un point de vue personnel évidemment).

Sinon on retrouve:
Bernie Bonvoisin au chant.
Norbert” Nono “Krief à la guitare.
Ismalia Diop à la guitare.
David Jacob à la basse.
Christian Dupuy à la batterie.

Puis pour la tracklist :
1. Ni Dieu Ni Maître (ils montrent leur colère contre les tribuns et leur appel aux libertaires)
2. Démocrassie (le jeu de mots est clair je pense)
3. Fils de Pute, Tête de Liste (leur colère contre l’Etat et L’Eglise c’est l’une des chansons des plus dénonciatrices)

“On a goûté le conformisme
Jusqu’à lie le communisme
On a prêché l’impérialisme
Et déserté le catéchisme
Nous sommes crasseux colonialistes
Arrogants interventionnistes
Républicains et bellicistes
Sans loyauté et socialistes”

“Voleurs de fonds et fillonistes
Souillons racistes lepenistes
Dessous-de-table B H Listes
Violeurs d’enfants, évangélistes”

“Sale de la bouche et carriéristes
Irrecyclables écologistes
Hâbleurs, tapins et moralistes
Nous sommes Charlie
Sans face et tristes”

“Le monde redoute les intégristes
Les sèmes la mort perdus sans piste
On marche, on prie, on chouine, on pisse
Le reniement est notre matrice”

4. Déjà Servi (juste un refus des règles)
5. Le Gouvernement Comme Il Respire (chanson très forte envers les extrémistes et le gouvernement)

“Y a trop de sang qui pisse, de raisons qui s’inversent
Y a trop de sang ça glisse, ça pue la mort qui perce
Trop de cris étouffés, le travers du travers
Double ta réalité, ce qui m’enserre ça sert ?
Ton âme m’intéresse, tes pensées m’intéressent
J’aime ta lucidité, j’aime ta crédulité
Bras tendu du djihad, mon drapeau étoilé
Le bien personnifie prend la route de Bagdad”

“Son ombre agenouillée, se lamente à vomir
Il garde ses dollars et nous partage ses roubles
Tous un peu terroriste, tous amateurs d’eaux troubles
Ça ne peut qu’être blanc, tout blanc, ça ça dépend
Dépend de l’acheteur et d’où souffle le vent
La vie referme ses mains sur toutes nos absences
Cherchant d’autres ivresses
Cherchant d’autre sentences”

“Les anges qu’il nous envoie, lui reviennent sans ailes
Le mal personnifié, le mal est affamé
Le mal est une bête à l’issue incertaine
Au bout de sa laisse la main est saoudienne”

6. J’m’en Fous Pas Mal (reprise d’Edith Piaf)
7. L’Exterminateur (dénonce en partie les différences d’égalités riches/pauvres)
8. Christique (dénonce la guerre et leurs raisons)
9. Dans Le Même Sang (rappel que n’importe le rang on est dans le même bateau)
10. Caliente
11. Demande à Ton Père, Demande à Ta Mère (la dénonciation la plus rappelée par Mr. Bonvoisin, la colonisation et son oubli, ainsi que les désastres et les meurtres qu’elle a engendrée)
12. F-Haine (juste un petit coucou à Marine)
13. Où Sont Passés Les Anges (toujours sur la colonisation)

La pochette suit le principe de l’agressivité des termes avec sa couleur rouge sang et le nom du groupe en noir.

Avis personnel : La dénonciation est à son apogée tout comme le duo Bonvoisin/Krief de retour, en colère comme jamais contre les dirigeants de la France et ses manières ; ainsi que leur sensation de supériorité qui n’est que virtuelle, Trust ressort un album qui traduit leurs coups de gueule malgré une différence de production et de composition qui sonne moins Punk/Hard.

“Dans Le Même Sang” reste un de mes albums préférés de Trust.

Vous avez déjà voté !

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.