Evanescence annonce la date de sortie de The Bitter Truth ; le nouveau single Yeah Right est disponible

Evanescence
The Bitter Truth

Review de , le

S’il est vrai que la bande d’Amy (je l’ai déjà faite mais elle me plaît) a ressorti les guitares et branché l’overdrive, il n’en reste pas moins que l’on retrouve tous les petits défauts récurrents des compositions d’Evanescence : à commencer par les lignes mélodiques qui se ressemblent beaucoup (évitez l’écoute d’un trait !) avec le doublement des voix systématique, un aveu de faiblesse dans la tenue des notes ou épaisseur un peu juste ?

L’ajout de parties samplées clairsemées un peu partout pour ajouter de la couleur n’est pas du meilleur goût, quand au mixage de la batterie, c’est un peu aléatoire suivant les morceaux !

Bien sûr, on “reconnaît” la griffe Amy Lee, mais quand elle tente le registre des graves à la Annah Reid, elle est un peu en dessous !

Pour le positif, on repère quelques mini soli (le guitariste a un peu d’espace !!!) et on revient à l’essence du genre en s’éloignant de la catastrophe industrielle du précédent album, c’est déjà ça ! Bien sûr, les fans seront déjà convaincus, pour les autres, on pourra toujours préférer Lacuna Coil ou même Forever Still, à chacun sa chanteuse…

Vous avez déjà voté !

1 Commentaire

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.