Retour sur le concert de Volbeat et The Raven Age à Clermont Ferrand

à 17 h 48 min
Lecture 6 min.
Retour sur le concert de Volbeat et The Raven Age à Clermont Ferrand
© Tetralens
Solar Guitars: Guitares 100% Metal!

Avant d’entrer dans le dur de la saison des festivals, Volbeat a effectué une tournée européenne, dont quelques dates en France, avec The Raven Age en première partie pendant quelques jours.

Après avoir sillonné les États-Unis en début d’année pour promouvoir leur dernier album Servant of the Mind en direct, le groupe danois s’est lancé dans une petite tournée sur le vieux continent, qui a débuté le 19 mai à Belfast, et s’est poursuivie en France avec pas moins de six dates (c’est dire si le public français est au rendez-vous), pour ensuite s’arrêter en Allemagne, et dans divers festivals jusqu’à la fin du mois de juin.

Parmi les dates en France, il y avait un show à la Coopérative de Mai à Clermont Ferrand, et le groupe avec son style rockabilly inimitable enrichi de Hard Rock et de Metal a choisi The Raven Age pour l’accompagner.

Texte et photos par Tetralens (tetralens.com)

The Raven Age

Quelques minutes avant le lancement de la soirée, la façade de la salle à taille humaine accueille une population essentiellement locale, et une ambiance plutôt détendue, presque familiale. Loin du rythme effréné de la capitale en tout cas. Le style musical de la tête d’affiche y contribue sans doute aussi, mais pas de précipitation, pas de stress… pour eux. En ce qui me concerne, un imbroglio de contre-informations sur les autorisations d’accès commence déjà à marquer ma soirée d’un certain stress…

Retour sur le concert de Volbeat et The Raven Age à Clermont Ferrand

La foule était encore en train de se mettre en place lorsque Jai Patel, le talentueux batteur de The Raven Age, est apparu sur scène, suivi de près par Matt Cox, George Harris, Matt James et le nouveau membre du groupe, Tommy Gentry, qui a rejoint la formation à la guitare suite au départ de Tony Maue.

Retour sur le concert de Volbeat et The Raven Age à Clermont Ferrand

Dès le premier titre, le quintet britannique nous enchante par sa puissance musicale en live, un très bel équilibre, et une énergie délivrée par tous les musiciens, avec en tête Matt James toujours aussi impliqué qui prend possession de chaque centimètre carré de l’espace scénique à sa disposition (les installations massives de Volbeat laissant peu de place aux Britanniques).

Retour sur le concert de Volbeat et The Raven Age à Clermont Ferrand

À chaque titre, comme sur Surrogate, The Day the World Stood Still, ou Angel in Disgrace, toujours fantastique en concert, la performance monte d’un cran et le public, même si certains n’avaient jamais entendu parler de The Raven Age, se laisse embarquer dans l’univers mélodique du groupe et fait preuve d’un bel esprit d’accueil.

Retour sur le concert de Volbeat et The Raven Age à Clermont Ferrand

Malgré des lumières de scène un peu confidentielles, The Raven Age sait livrer une très belle performance, sans temps mort, qui se termine en beauté sur leur titre phare, Fleur de Lis.

Retour sur le concert de Volbeat et The Raven Age à Clermont Ferrand

Ce fut une très bonne surprise de voir le jeu précis de Tommy s’intégrer parfaitement à la dynamique du groupe. À chaque concert, je les trouve encore meilleurs, et je ne peux qu’être impatiente de ce que George et ses compagnons nous réservent pour le nouvel album qui se profile à l’horizon.

Retour sur le concert de Volbeat et The Raven Age à Clermont Ferrand

Volbeat

Après une courte pause, où j’ai encore eu des indications différentes à chaque interlocuteur concernant les autorisations modifiées à la dernière minute (organisation franchement discutable), Volbeat se lance devant une salle quelque peu densifiée, toujours avec une moyenne d’âge plus mature que si nous étions à un concert de Bring Me The Horizon, mais avec un plaisir non feint et une énergie débridée.

Retour sur le concert de Volbeat et The Raven Age à Clermont Ferrand

Les Danois Michael Poulsen, Rob Caggiano, Kaspar Boye Larsen et Jon Larsen, entrent sur scène après une courte intro enregistrée sur fond de projections, et ouvrent leur set sur The Devil’s Bleeding Crown dans une profusion de lumières et d’acclamations.

Pendant la performance, je constate que la majorité du public est à fond dans le spectacle, danse, bouge, chante en cœur, malgré une certaine mollesse de la part du groupe (à mon goût).

Retour sur le concert de Volbeat et The Raven Age à Clermont Ferrand

La soirée se poursuit avec des moments forts comme A Warrior’s Call, Lola Montez ou des morceaux du très bon huitième album Servant of the Mind, comme Wait a Minute My Girl ou Shotgun Blues, mais aussi avec une très belle reprise de Ring of Fire au cours de laquelle Michael Poulsen évoque une de ses inspirations de toujours, Johnny Cash.

Entre deux titres, une petite déclaration sur l’actualité : “Savez-vous qui est le diable ? Il vient de Russie…”

Retour sur le concert de Volbeat et The Raven Age à Clermont Ferrand

C’est devant une performance propre, comme une partition suivie à la lettre qui se déroule sans grande place pour la spontanéité, que la foule répond malgré tout par un très bel accueil et une énergie positive.

Pour le rappel, le collectif joue trois autres titres, dont l’emblématique Still Counting pour terminer la soirée, tout en accueillant sur scène les enfants présents dans la salle, célébrant la prochaine génération qui prendra la relève. Une belle clôture !

Retour sur le concert de Volbeat et The Raven Age à Clermont Ferrand

Setlist :

  • The Devil’s Bleeding Crown
  • Pelvis on Fire
  • Temple of Ekur
  • Lola Montez
  • Ring of Fire (cover)
  • Sad Man’s Tongue
  • A Warrior’s Call / I Only Want To Be With You
  • Becoming
  • Last Day Under the Sun
  • Wait a Minute My Girl
  • Black Rose
  • Shotgun Blues
  • Seal the Deal
  • The Devil Rages On
  • Doc Holliday

Encore :

  • The Sacred Stone
  • Die to Live
  • Still Counting

Ma soirée s’est terminée au Hops’N’Roll, un petit bar du centre ville de Clermont qui vaut le détour, avec des bières brassées localement. Cela m’a permis d’échanger avec quelques fans du coin qui déploraient le fait que la salle ne soit pas plus axée sur le metal dans sa programmation.

À propos de Tetralens

Cet article a été rédigé par Tetralens, qui est également la propriétaire de toutes les photos que vous avez vues ci-dessus.

Tetralens est une photographe basée à Paris. Si vous souhaitez discuter avec elle de son travail et/ou collaborer avec elle, vous trouverez toutes ses informations ci-dessous !

TETRAlens rassemble toutes les expressions de mon travail photographique, récent ou datant de plusieurs années. J’y présente principalement un extrait de mes captures de concerts live, essentiellement issus de la scène Metal et Rock, ainsi qu’un petit aperçu de mes autres sujets photographiques, tels que les paysages, les détails et l’architecture. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu capturer à travers mon objectif ce que mes yeux voulaient immortaliser : le tranchant d’une lumière, la force d’un instant, la douceur d’un regard, l’énergie d’un moment, ces choses qui rendent le monde plus beau. Depuis mon plus jeune âge, cette passion m’a suivi dans mon quotidien ou dans mes voyages, mes yeux regardant constamment la nature, les villes et les gens comme une source d’inspiration pour nourrir mon expression artistique. Le canal le plus emblématique étant la musique live, les événements à travers lesquels l’humain est un vecteur des vibrations les plus positives.

-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O -20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Articles les plus récents
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Texas Flood

Stevie Ray Vaughan
Texas Flood

Par Kingeddie, le 28/09/2022
Si on avait besoin d'une cinquième saison

Harmonium
Si on avait besoin d'une cinquième saison

Par tetsuo_shima_73, le 28/09/2022
Paranoid

Black Sabbath
Paranoid

Par TonyOsbourne13, le 27/09/2022
Plus d'actus sur Volbeat
L'actu Heavy Metal