Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

à 8 h 02 min
Lecture 9 min.
Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR
© Tetralens
Solar Guitars: Guitares 100% Metal!

Voir August Burns Red à Paris, c’était déjà tout un programme. Les voir en tournée en co-tête d’affiche avec Bury Tomorrow, il y avait peu de chance que je rate ça, alors quand Miss May I et Thornhill ont dû annuler leur participation, et que c’est Novelists FR, oui, les Français, qui ont rejoint la tournée quelques jours avant son début, l’affiche était parfaite et à ne manquer sous aucun prétexte.

Retour (oui on sait, un peu tardif) sur cette folle soirée aux couleurs du Metalcore décliné en trois teintes.

Texte et photos par Tetralens (tetralens.com)

Novelists

Parc de La Villette, les abords du canal sont à peine visibles, une file continue s’étire au loin de l’entrée du Cabaret Sauvage. Oui, le show est complet.

Dans un brouhaha plein de positivité, la salle circulaire se prépare à accueillir Novelists sur scène. La configuration particulière de l’endroit est toujours un peu déroutante pour les groupes ainsi que pour les médias qui, étonnamment ce soir, n’auront pas accès à l’avant de la scène, mais l’ambiance s’annonce formidable.

Le groupe français est accueilli par des clameurs chaleureuses, dès l’entrée sur scène d’Amaël Durand à la batterie, de Nicolas Delestrade à la basse, et de Pierre Danel et Florestan Durand à la guitare, et enfin de Tobias Rische (au chant depuis fin 2020).

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

On entre directement dans la performance, avec un coup d’envoi sur Terrorist, un titre puissant issu de l’album Déjà Vu, paru en septembre 2022, marqué par un ensemble hyper cohérent et pourtant incorporant une multitude d’influences – des riffs au son Rock très lourd exécutés avec brio, au milieu d’un metalcore à la fois lourd et propre, avec des arrangements assez présents mais distillés avec finesse, et une touche de prog.

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

Le dernier album est principalement mis en avant dans le set, avec seulement deux titres provenant des opus précédents, et c’est très bien ainsi.

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

Sans en faire trop, les musiciens mettent une belle ambiance dans la fosse, qui traîne tout de même des pieds pour faire quelques slams… Les breakdowns de Do You Really Wanna Know? auraient pourtant été parfaits pour cela.

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

Colas, titre “interlude” très aérien, est un étrange intermède dans le set, suivi de Smoke Signals, assez travaillé en termes d’arrangement (sur la version studio). Sur scène, ça sonne plus rageur, et c’est plutôt réussi, notamment grâce à l’engagement de Tobias Rische.

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

La performance se poursuit de manière assez homogène et se termine sur Lost Cause.

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

Une belle entrée en matière avec un metalcore très travaillé, incorporant des arrangements électro et une précision très marquée (empreinte au milieu du prog), signature de Novelists, qui continue à être mise en avant sur Déjà Vu.

Setlist :

  • Terrorist
  • Do You Really Wanna Know?
  • Colas
  • Smoke Signals
  • Erre
  • Gravity
  • Mae
  • Heretic
  • A Bitter End
  • Lost Cause

Bury Tomorrow

La salle s’est densifiée, et les allées et venues sont assez compliquées avant même le début du set des Britanniques.

De manière à maintenir un équilibre, August Burns Red et Bury Tomorrow se sont partagés les fins de soirée sur l’ensemble de la tournée. De cette façon, pas de dispute. Dans la salle, on sent un peu de retenue chez certains fans de metalcore plus old school, qui semblent proportionnellement plus fans d’August Burns Red que de Bury Tomorrow.

Il y a tout de même un bon nombre de personnes, comme moi, qui sont au taquet lorsque le collectif britannique entre en scène.

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

Les frères Winter Bates et consort attaquent fort, un classique qui fonctionne très bien, Choke, en ouverture du set. Au-delà d’apprécier la puissance dégagée par ce titre en live – à chaque fois – mon petit plaisir est de voir les membres du public en pleine découverte, en prendre plein la tronche et les oreilles.

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

Dans un tourbillon d’énergie folle, mené par Dani Winter Bates, la performance s’enchaîne avec The Grey, un titre de 2019 très énergique qui fait monter encore plus la fièvre dans la salle.

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

La setlist se concentre sur des titres particulièrement lourds, mettant en avant l’équilibre entre force et mélodie qui fait l’identité de la discographie de Bury Tomorrow.

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

Après un Black Flame repris avec joie par le public, où brille la voix claire de Tom Prendergast, qui officie en arrière-plan, arrive Cemetery, un petit retour en 2016.

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

L’intro de Life fait monter le rythme cardiaque, et Kris Dawson est hors de contrôle sur scène, il virevolte dans tous les sens, et le frontman s’amuse à faire travailler la foule. L’échange est aussi généreux que les mimiques sont folles.

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

La tornade Abandon Us, préambule du prochain album The Seventh Sun annoncé pour fin mars 2023, marque un point culminant dans la performance où le public du Cabaret Sauvage a résolument succombé à Bury Tomorrow.

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

Les bombes musicales se succèdent dans un rythme effréné, jusqu’au point culminant. Bury Tomorrow joue le single Boltcutter, avant sa sortie quelques jours plus tard, qui, aux côtés d’Abandon Us, annonce la puissance du futur album.

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

Après Cannibal, un grand classique du groupe, le set se referme déjà sur Death (Ever Colder).

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

Je ne me lasserai jamais de voir ces gars-là en concert, tant l’énergie qu’ils dégagent sur scène est aussi marquée que la concentration dont ils font preuve avant de se produire.

Setlist :

  • Choke
  • The Grey (VIXI)
  • Black Flame
  • Cemetery
  • LIFE (Paradise Denied)
  • Abandon Us
  • Earthbound
  • The Age
  • Better Below
  • Boltcutter
  • Cannibal
  • DEATH (Ever Colder)

August Burns Red

Après avoir fait un tour des tables de merchandising, August Burns Red prend le relais. Les Américains ne sont pas en reste de fans inconditionnels dans la salle ce soir. Formé à l’origine en 2003 sur les bancs du lycée, le groupe a depuis glané une solide fanbase, au fur et à mesure que sa discographie s’est étoffée. Et pour être étoffée, elle l’est. 10 albums à ce jour, sortis avec une belle régularité et une signature musicale à la rage brute, aux thèmes profonds et graves. Des aspects qui feraient déchanter les détracteurs du metalcore, qui pensent que tout le genre frise le monde des Bisounours. ABR propose un metalcore solide qui garde ses racines issues du punk, tout en enveloppant l’auditeur d’un voile sombre omniprésent.

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

Le set commence par la reprise très appréciée de Chop Suey (System Of A Down), et continue avec Vengeance, single de 2021, qui tabasse sévèrement le public.

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

Dans l’ensemble, les titres du menu de ce soir sont assez équitablement répartis sur la discographie avec notamment quatre titres de Gardians de 2020, dont le magnifique Paramount, et le rageur Bloodletter.

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

J’apprécie particulièrement l’équilibre entre mélancolie et puissance de Marianna’s Trench, extrait de Constellations (2009) – le même album que Meddler et White Washed, qui clôturera le set.

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

Bien que moins familière avec le travail d’August Burns Red, je ne me lasse pas de la performance, et ce malgré une certaine homogénéité dans la signature sonore des titres qui se succèdent.

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

La salle, comble du début à la fin du concert, a tout de même vu se former un noyau dur au cœur de la foule qui a fini par se mettre en ordre de marche sur un timide circle pit, pourtant de circonstance dans cette salle, et devant la qualité scénique du groupe.

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

Par ailleurs, August Burns Red a également sorti, début novembre, Ancestry, avec la participation de Jesse Leach (Killswitch Engage), nouveau single qui figurera sur le prochain album Death Below, annoncé pour mars 2023.

Le Metalcore à l'honneur au Cabaret Sauvage : August Burns Red, Bury Tomorrow et Novelists FR

Setlist :

  • Chop Suey (cover)
  • Vengeance
  • Bloodletter
  • Paramount
  • Invisible Enemy
  • Meddler
  • Back Burner
  • Dismembered Memory
  • Composure
  • Ghosts
  • Defender
  • King of Sorrow
  • Marianas Trench
  • White Washed

Une belle soirée qui a rassemblé différentes expressions du metalcore, du plus progressif et composite avec Novelists, au plus lourd et solide avec le fracassant August Burns Red, en passant par l’équilibre mélodique avec Bury Tommorow.

À propos de Tetralens

Cet article a été rédigé par Tetralens, qui est également la propriétaire de toutes les photos que vous avez vues ci-dessus.

Tetralens est une photographe basée à Paris. Si vous souhaitez discuter avec elle de son travail et/ou collaborer avec elle, vous trouverez toutes ses informations ci-dessous !

TETRAlens rassemble toutes les expressions de mon travail photographique, récent ou datant de plusieurs années. J’y présente principalement un extrait de mes captures de concerts live, essentiellement issus de la scène Metal et Rock, ainsi qu’un petit aperçu de mes autres sujets photographiques, tels que les paysages, les détails et l’architecture. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu capturer à travers mon objectif ce que mes yeux voulaient immortaliser : le tranchant d’une lumière, la force d’un instant, la douceur d’un regard, l’énergie d’un moment, ces choses qui rendent le monde plus beau. Depuis mon plus jeune âge, cette passion m’a suivi dans mon quotidien ou dans mes voyages, mes yeux regardant constamment la nature, les villes et les gens comme une source d’inspiration pour nourrir mon expression artistique. Le canal le plus emblématique étant la musique live, les événements à travers lesquels l’humain est un vecteur des vibrations les plus positives.

Solar Guitars: Guitares 100% Metal! Solar Guitars: Guitares 100% Metal!
Articles les plus récents
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Tekkno

Electric Callboy
Tekkno

Par Slipknot28, le 22/01/2023
Empty Space (EP)

Savior
Empty Space (EP)

Par Slipknot28, le 22/01/2023
Dreams From The Darkest Side

Statement
Dreams From The Darkest Side

Par Kingeddie, le 18/01/2023
Plus d'actus sur August Burns Red
L'actu Metalcore