🤘 Nouveau : Vous pouvez désormais commenter l'actu et écrire vos propres reviews sur Metalzone ! 🤘

Regardez Deftones jouer la chanson Smile pour la première fois en live

à 13 h 41 min
Lecture 2 min.
Regardez Deftones jouer la chanson Smile pour la première fois en live
© Deftones

Deftones a joué la chanson Smile pour la première fois en live hier, à l’occasion de la deuxième édition du festival du groupe nommé Dia De Los Deftones.

Une première pour Deftones

À l’origine, ce titre devait figurer sur l’album Eros, que le groupe avait commencé à enregistrer en 2008. Cet album inachevé a été mis de côté lorsque le bassiste Chi Cheng a été impliqué dans un accident de voiture en novembre de la même année. L’accident l’a laissé avec de graves blessures qui l’ont plongé dans un état semi-comateux jusqu’à son décès en 2013.

Smile est la seule chanson de cet album à être sortie publiquement. En 2014, le leader du groupe, Chino Moreno, a partagé la chanson en ligne à l’occasion du premier anniversaire de la mort de Chi Cheng.

Vous pouvez regarder une vidéo de la performance susmentionnée filmée par un fan ci-dessous.

D’autre part, les musiciens travaillent sur leur nouvel album, qui devrait supposément sortir en fin d’année ou en début d’année prochaine.

À lire aussi : Le mémoire de Ronnie James Dio, Rainbow In The Dark, arrivera en juillet

Setlist de Deftones lors du festival Dia De Los Deftones :

Rickets

Be Quiet And Drive (Far Away)

MX

Swerve City

Romantic Dreams

Diamond Eyes

Rocket Skates

Prince

Digital Bath

Street Carp

Change (In The House Of Flies)

Passenger

Smile

Rosemary

My Own Summer (Shove It)

Birthmark

7 Words

Deftones interprétant Smile en live pour la première fois :

Source : The Prp

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.