L'ancien bassiste de Arctic Monkeys a pensé au suicide après son départ du groupe de Rock

à 17 h 29 min
Lecture 3 min.
L'ancien bassiste de Arctic Monkeys a pensé au suicide après son départ du groupe de Rock
© Getty Images

Andy Nicholson, l’ancien bassiste de Arctic Monkeys, s’est exprimé sur son départ du groupe qui l’a dévasté, dans une nouvelle interview pour le Michael Anthony Show.

Un moment difficile

Le musicien, qui a sorti un EP solo sous le pseudonyme de Goldteeth plus tôt cette année, a co-fondé le groupe en 2002 aux côtés d’Alex Turner, Matt Helders, et Jamie Cook.

Après une pause de trois semaines en 2006, Andy Nicholson a été remplacé par Nick O’Malley, qui, à la base, été sensé être un remplaçant temporaire.

Dans une nouvelle entrevue au Michael Anthony Show, Andy a parlé du moment où on lui a dit qu’il ne reviendrait pas dans Arctic Monkeys.

C’était probablement l’un des rares moments dans ma vie où j’ai senti mon âme anéantie. Quand ils me l’ont annoncé, je me souviens m’être dit : “Essaie d’être solide”. Je leur ai serré la main à tous les trois et j’ai dit : “Bonne chance”. Je ne sais toujours pas pourquoi c’est arrivé.

Andy a poursuivi en disant qu’il a envisagé de se suicider, car les trois années suivantes l’avaient mené sur une voie “sombre”.

J’ai bien failli ne pas être là, si tu vois ce que je veux dire. Réussir à en parler aux gens, et passer à travers tout ça… Pas facile, mais le temps guérit tout.

Je me souviens les avoir vus jouer à Glastonbury en 2007 à la télévision, et j’étais assis à la maison, tout seul… à les regarder. Je pleurais seul en les regardant jouer en tête d’affiche. Peux-tu imaginer ce que ça fait ?

À lire aussi : Foo Fighters sort un clip vidéo pour son nouveau single, Waiting On A War

Le temps guérit tout

Plus tard, Andy a expliqué qu’il est maintenant en bons termes avec le groupe.

Ils étaient à mon mariage et je leur parle autant que je peux. Le temps a guéri beaucoup de blessures.

En parlant à NME de sa relation actuelle avec le groupe plus tôt cette année, Andy a déclaré :

Quand ils sont de retour à Sheffield, nous allons manger ensemble, ou si je me trouve dans le même pays qu’eux, nous essayons de nous retrouver quand nous le pouvons.

C’est l’une de ces choses quand on grandit, tout le monde fait sa vie… Ils sont occupés à faire leur truc et je suis occupé à faire le mien. Généralement, on s’envoie des textos les Noëls et les anniversaires, on se voit quand on peut.

Source : NME