Les reviews utilisateurs sont de retour !

Corey Taylor de Slipknot : "Je ne suis pas le plus brillant, disons-le comme ça"

à 15 h 58 min
Lecture 3 min.
Corey Taylor de Slipknot : "Je n'ai plus besoin de me détruire, j'en suis très reconnaissant"
© Jonathan Weiner

Dans une toute nouvelle interview avec Mary Anne Hobbs, présentatrice de BBC Radio 6 Music, Corey Taylor, le chanteur de Slipknot et de Stone Sour, a parlé de la façon dont il a subi une opération d’urgence de la colonne vertébrale en 2016, lorsqu’il a découvert qu’il se promenait depuis des années avec une fracture du cou.

L’anecdote de la fracture

Il a déclaré qu’il pensait que le problème avait peut-être commencé en 1999, lorsqu’il avait fait une chute pendant le concert de Slipknot à l’Ozzfest.

Je ne suis pas le plus brillant, disons-le comme ça. La seule hypothèse sensée, c’est que je suis tombé de scène en 1999. J’ai fait une chute d’un mètre et j’ai atterri sur la tête. Les médecins pensent que ça a compacté mes vertèbres C5 et C6. Comme j’avais 25 ans et que j’étais indestructible, je me suis dit : “Whoo ! Ok, je peux encore tout bouger. Je peux encore chanter. C’est reparti”, et j’ai continué.

Évidemment, quand tu es dans Slipknot, c’est un peu plus abrasif que quand tu es dans un autre groupe, au fil des ans, ça a juste exacerbé la blessure au point où une partie osseuse s’est développée dans ma colonne vertébrale. J’ai encore une contusion sur la moelle épinière que l’on peut voir au scanner, c’est dingue. Du coup, ils ont relevé mes vertèbres, ils ont enlevé l’excroissance osseuse et ils ont remplacé le disque qui avait été détruit.

À lire aussi : Machine Gun Kelly remporte le prix de "l'artiste rock préféré" aux American Music Awards 2021

Impact sur la santé

Selon Corey, il était en mauvais état avant l’opération :

J’avais perdu de la force et des sensations dans mon côté droit. J’avais plein de trucs. Je n’arrivais pas à garder mon équilibre. C’était fou. Mais, heureusement, j’ai compris d’où ça venait, et j’ai été opéré, puis je suis reparti sur la route, comme un idiot. Je crois que nous avons reporté la tournée de seulement deux semaines. Et le truc, c’était : “Ok, je peux marcher. Je peux chanter. Mais, je ne peux pas faire de headbang”. J’ai dû porter une minerve pour m’empêcher de faire du headbang [rires]. Le headbang fait partie de ma façon de chanter, c’est presque automatique. Donc, c’était une manière de me contrôler.

Corey a aussi brièvement évoqué le fait qu’il a été opéré de ses deux genoux en mai dernier. Il a dit :

C’est une toute autre histoire. Je me suis demandé si les choses pouvaient encore s’empirer… Ça peut s’arrêter, s’il vous plaît ? J’ai des projets. Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais on a tout un programme. Ouais, c’était n’importe quoi.

Slipknot poursuit sa tournée promotionnelle pour son dernier album en date, We Are Not Your Kind, qui est sorti en août 2019 via Roadrunner Records.

Source : Blabbermouth

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Les maîtres du Death Metal Mélodique, Be'Lakor, sont de retour avec Hidden Window

Be'Lakor
Coherence

Par Adrien, le 13/11/2021
Baptize

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021
Light The Torch annonce son nouvel album, You Will Be The Death Of Me (détails & single)

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021
Plus d'actus sur Slipknot
L'actu Nu Metal