Mike Mangini explique pourquoi il a fallu près d’une décennie pour qu’il soit crédité dans Dream Theater

à 14 h 01 min
Lecture 3 min.
Mike Mangini explique pourquoi il a fallu près d’une décennie pour qu’il soit crédité dans Dream Theater

Mike Mangini a parlé de son manque relatif de contributions à l’écriture de chansons pour Dream Theater lors d’une interview de 2019 avec Drumtalk, le podcast vidéo du batteur et vidéaste allemand Philipp Koch, qui vient d’être mise en ligne sur YouTube.

On a demandé à Mike Mangini pourquoi il lui a fallu près d’une décennie pour faire ses débuts en tant que parolier dans Dream Theater sur le morceau Room 137 de l’album Distance Over Time :

J’ai été élevé pour ne pas entrer dans la maison de quelqu’un et ouvrir le réfrigérateur. On m’a aussi demandé, en tant que batteur, de faire partie de groupes établis, où les gens de ces groupes ont travaillé très dur pour créer ce dans quoi je suis arrivé. Il faut donc que je prenne du recul et que je n’oublie pas cela. Donc, oui, il a fallu du temps pour être aussi impliqué que je l’ai été dans cet album, mais je ne veux pas non plus en faire une affaire personnelle, parce que n’importe qui dans le groupe pourrait dire la même chose en ce qui concerne ses contributions ; c’était égal. Je pourrais parler toute la journée de ce que j’ai fait, mais tout le monde pourrait le faire aussi. Donc, je veux juste mettre en lumière le fait que tout le monde a contribué.

Dream Theater a publié son dernier album en date, intitulé Distance Over Time, le 22 février 2019 via InsideOut Music. L’album a été produit par John Petrucci, mixé par Ben Grosse et masterisé par Tom Baker. Quant à l’artwork, il a été réalisé par Hugh Syme.

En juin 2018, les membres de Dream Theater se sont isolés dans un lieu privé au nord de l’État de New York pour commencer à écrire l’opus. Tout en passant l’été ensemble dans la résidence adjacente à la propriété, le groupe a élaboré la musique qui allait constituer le nouvel album dans le Yonderbarn, une belle et spacieuse grange qui avait été méticuleusement transformée en un studio d’enregistrement de pointe.

Après une période intense et productive de composition, et voulant conserver la magie qui avait été créée dans ce lieu inspirant, ils ont décidé d’enregistrer l’album dans la même pièce où ils s’étaient tous réunis pour l’écrire. Le fait de vivre ensemble pendant l’écriture et l’enregistrement de Distance Over Time a été une première dans les 33 ans de carrière du groupe. Le résultat est une collection de chansons qui mettent en valeur les racines du groupe tout en explorant de nouveaux territoires.

Épisode de Drumtalk avec Mike Mangini :

Source : Blabbermouth

Restez connectés à MetalZone sur Facebook