Des membres de Slipknot donnent des conseils à ceux qui n’ont jamais porté de masque auparavant

à 9 h 15 min
Lecture 3 min.
Des membres de Slipknot donnent des conseils à ceux qui n'ont jamais porté de masque auparavant
© Brill Ullstein Bild, Getty Images / Matt Stasi, Loudwire

Slipknot et masques ? Les deux vont de pair, c’est pourquoi les membres du groupe de Metal sont qualifiés pour parler du port du masque dans la vie de tous les jours.

En effet, quelques rockers masqués ont proposé leur point de vue sur le port du masque à la lumière de la pandémie de coronavirus. Après tout, s’ils peuvent porter leurs masques encombrants (et terrifiants) pendant tout un concert, d’autres peuvent certainement se couvrir le visage lorsqu’ils sortent en public.

Le CDC recommande d’utiliser des masques en tissu pour ralentir la propagation du virus. En attendant, de nombreuses municipalités promulguent des mandats de port de masque en raison de l’augmentation des nouveaux cas de coronavirus (aux États-Unis). C’est sans doute la raison pour laquelle Corey Taylor et Jay Weinberg, de Slipknot, ont été interrogés sur leurs habitudes concernant le port du masque ces derniers temps.

Corey Taylor a déclaré à Spin :

L’essentiel est de trouver un masque qui vous convienne. Je sais que beaucoup de gens se plaignent d’avoir mal aux oreilles ou d’autres choses, mais c’est parce que votre masque est trop petit. Ou parce que votre tête est trop grosse. Quoi qu’il en soit, quelque chose ne va pas.

Il a poursuivi :

Mais pensez-y de cette façon : c’est quelques moments de malaise contre la possibilité de mourir. Le choix est vite fait.

Jay Weinberg partage le sens de la dévotion de son camarade pour le port du masque. En effet, étant une recrue plus récente de Slipknot, il a souligné à quel point les costumes du groupe étaient essentiels à l’esthétique du groupe dans son ensemble.

Jay Weinberg a récemment expliqué à The Metal Circus TV :

Il faut juste faire avec, il faut juste l’accepter. Ce n’est pas drôle, ce n’est pas agréable, ce n’est rien de tout cela, mais c’est nécessaire, c’est sûr.

Le batteur de Slipknot n’a pas répondu à une question portant spécifiquement sur les protections en lien avec le coronavirus. Néanmoins, les réflexions du musicien sur l’inconfort durable associé à son masque pour Slipknot établissent un parallèle intéressant avec les personnes qui portent des revêtements faciaux plus simples pour se protéger et protéger les autres.

M. Weinberg a ajouté :

Il s’agit de transmettre l’art, et il s’agit de transmettre l’approche équilibrée de l’art que Slipknot adopte, alors ce n’est qu’une partie du tout. Lorsque j’ai rejoint ce groupe, j’ai compris que c’était un facteur important.

Slipknot n’est pas le seul groupe à proposer des exhortations audacieuses pour faire face au port du masque. Leurs frères masqués et leurs anciens rivaux dans Mushroomhead ressentent la même chose, comme en témoigne la réflexion du batteur Steve “Skinny” Felton sur Spin. Parfois, il porte même deux masques en même temps.

J’enlève un masque au milieu d’une chanson, et c’est là que se produit la grande révélation [il en a un autre en-dessous]. Donc, si je peux porter deux masques le temps de trois chansons, vous pouvez en porter un pendant 10 minutes à l’épicerie.

Source : loudwire.com
Restez connectés à MetalZone sur Facebook