Corey Taylor (Slipknot/Stone Sour) s’inquiète pour Kanye West : “J’espère juste qu’il obtiendra l’aide dont il a besoin”

à 16 h 08 min
Lecture 5 min.
Corey Taylor (Slipknot/Stone Sour) s'inquiète pour Kanye West : "J'espère juste qu'il obtiendra l'aide dont il a besoin"

Étonnamment, Corey Taylor a offert quelques mots de soutien à Kanye West, dont le comportement s’est avéré de plus en plus erratique au cours des dernières semaines. Dernièrement, Kanye a notamment divulgué des détails profondément personnels sur sa famille et son mariage.

Le mois dernier, M. West a annoncé qu’il se présentait aux élections présidentielles et il a prononcé un long monologue lors d’un événement de campagne, au cours duquel il a dit à la foule que lui et sa femme, Kim Kardashian, avaient envisagé d’avorter alors qu’elle était enceinte de leur fille aînée. Le rappeur de 43 ans s’est ensuite lancé dans de multiples tirades sur Twitter, alléguant que Mme Kardashian et sa mère Kris Jenner avaient tenté de “l’enfermer”, et affirmant qu’il envisageait de divorcer de sa femme.

Corey Taylor, qui a fait la une des journaux en 2015 lorsqu’il a fustigé Kanye West pour avoir prétendu être “la plus grande rock star vivante de la planète”, a été interrogé sur les dernières péripéties concernant Kanye lors d’une récente interview avec Loudwire Nights.

Le chanteur de Slipknot et de Stone Sour a répondu :

De toute évidence, les gens savent que j’ai des problèmes avec Kanye depuis longtemps. Mais, maintenant, je suis très attentif à ce qui se passe. Je me souviens de la première fois où il a annoncé [qu’il se présentait aux élections présidentielles] dans son étrange diatribe sur MTV. La première fois, j’ai ri, mais quand je vois ce qui se passe en ce moment, ça m’inquiète. Ce n’est pas un comportement normal… Pour être honnête, cela ressemble à quelqu’un qui est en train de péter un plomb. Cela ressemble à quelqu’un qui est limite. Je ne veux pas dire qu’il est borderline, mais ça ressemble presque à un trouble bipolaire. Quand vous avez ce genre de problème et que vous l’exacerbez avec la gloire et l’argent et toutes ces choses, vous pouvez commencer à vous inquiéter. Il a une famille ; il a des gens qui se soucient de lui et qui s’inquiètent pour lui.

Il a poursuivi :

C’est une chose d’en rire de loin, c’en est une autre de voir une dépression nerveuse se produire en temps réel, surtout avec quelqu’un qui est aimé par tant de gens, et beaucoup de ses actions sont prises très au sérieux. Alors quand il dit certaines de ces conneries, les gens le prennent au sérieux. C’est comme [le président Donald] Trump – les gens prennent ce qu’il dit très au sérieux, et c’est dangereux. Nous devons donc être très, très prudents et faire attention à ce qui est dit. J’espère juste qu’il recevra l’aide dont il a besoin, disons-le comme ça.

Le mois dernier, Mme Kardashian a publié une longue déclaration sur Instagram défendant M. West, expliquant qu’il souffre de troubles bipolaires, un état de santé mentale permanent qui provoque des sautes d’humeur extrêmes, avec des hauts et des bas émotionnels.

Dans une récente interview avec Forbes, Kanye a parlé de sa santé mentale en disant :

Vous savez, j’étais mal en point, j’ai fini à l’hôpital, les gens me traitaient de fou. Je ne suis pas fou.

Il y a deux ans, Kanye a déclaré au New York Times qu’on lui avait diagnostiqué un trouble bipolaire en 2017. Il s’était auparavant comparé à des visionnaires dans les domaines de l’art, de la mode, de la technologie, du sport et des affaires. Lors d’un concert à Paris en 2013, le rappeur au franc-parler s’est fait appeler Picasso, Steve Jobs, Walt Disney et Basquiat.

D’autre part, Corey Taylor sortira son premier album solo, CMFT, le 2 octobre 2020 via Roadrunner Records. Corey a enregistré cet opus avec son groupe solo composé de Jason Christopher à la basse, Dustin Schoenhofer à la batterie, et Zach Throne et Christian Martucci à la guitare. CMFT a été réalisé au studio d’enregistrement The Hideout de Kevin Churko à Las Vegas avec le producteur Jay Ruston, qui a déjà travaillé avec Anthrax, Steel Panther et Stone Sour, entre autres.

Tout récemment, en parlant de son album solo (qui mélange divers genres musicaux) avec Kerrang!, Corey Taylor a dit :

J’ai l’impression que Slipknot a été l’un des premiers groupes à vraiment encourager le mélange des genres. Tout le monde essaie de nous faire entrer dans la catégorie Nu Metal à cause de l’année de notre arrivée et du fait que nous utilisions des éléments Hip-Hop, mais il y avait tellement plus de Punk Hardcore, de Grindcore et de Thrash… Nous avons probablement été le premier groupe à prendre tous ces différents genres et à les mettre dans un putain de broyeur pour les plier à notre volonté. Je veux dire, il y a même des vibes gothiques sur les deux premiers albums. J’ai vraiment l’impression que nous avons été l’un des géniteurs de ce mouvement.

Il a ajouté :

[Avec CMFT], je voulais rappeler aux gens que : “C’est bon, le Rock est peut-être mort, mais c’est toujours putain de génial, alors remettez-vous en”.

Interview de Corey Taylor pour Loudwire :

Restez connectés à MetalZone sur Facebook