Matt Heafy de Trivium : “M. Shadows a sauvé ma voix”

à 13 h 22 min
Lecture 2 min.
Matt Heafy de Trivium : “M. Shadows a sauvé ma voix”
© Mike Dunn

2020 devait être une année phare pour Trivium. Après la sortie de What The Dead Men Say, les musiciens avaient prévu de tourner dans le monde entier et de poursuivre l’essor significatif qu’ils avaient généré avec The Sin And The Sentence en 2017. Le coronavirus en a décidé autrement, mais cela n’a pas empêché le frontman Matt Heafy de s’occuper.

Louder dit avoir rassemblé quelques-unes de ses “plus belles pépites de sagesse” dans une nouvelle interview. Abordant divers sujets, Matt Heafy s’est exprimé sur son statut de chanteur. Il a déclaré :

Je ne voulais pas être chanteur, mais Travis [Smith, ancien batteur] m’a dit : “Non, tu vas être le chanteur”. J’avais 13 ans, il en avait 17 et il était plus grand que moi, alors je l’ai écouté ! Je voulais être un chanteur comme Bruce Dickinson, Dio ou Freddie Mercury, mais ma voix ne fonctionnait pas comme ça – la seule chose qui sonnait bien, c’était mes cris.

Par la suite, il a un peu plus parlé de sa voix :

À un moment, je me suis cassé la voix et Matt de Avenged Sevenfold m’a envoyé un SMS disant : “J’ai entendu dire que tu t’es cassé la voix ; dis-moi si tu veux de l’aide”. Cela m’a époustouflé. Je lui ai demandé ce qu’il avait fait lorsqu’il avait blessé sa voix. Il m’a mis en contact avec un professeur de chant nommé Ron Anderson. Ron a enseigné à Axl Rose, Chris Cornell, Janet Jackson… Non seulement il m’a enseigné une technique pour crier correctement, mais il m’a enseigné une technique de chant formelle, parce que ce que je faisais depuis 15 ans était incorrect, et j’étais sur le point de détruire ma voix pour de bon.

D’autre part, tout récemment, Trivium a acheté un hangar à avions pour le transformer en son nouveau quartier général.

Trivium – Catastrophist :

Restez connectés à MetalZone sur Facebook