Maynard James Keenan de Tool souffre de lésions pulmonaires après avoir contracté le coronavirus en février

à 9 h 10 min
Lecture 2 min.
Maynard James Keenan de Tool souffre de lésions pulmonaires après avoir contracté le coronavirus en février
© Charley Gallay, Getty Images

Le frontman de Tool, Maynard James Keenan, a révélé dans une nouvelle interview avec The Arizona Republic qu’il avait contracté le coronavirus fin février, et qu’il est toujours en convalescence alors qu’il se prépare à sortir le nouvel album de son projet Puscifer, Existential Reckoning.

Il a déclaré :

Je suis encore en train de m’occuper des effets résiduels. C’était moche, j’y ai survécu, mais ce n’était vraiment pas joli… J’ai donc dû faire face à cela.

Il a poursuivi :

Je ne voulais pas crier sur les toits que j’avais le coronavirus. Mais c’est un vrai virus, et il y a des effets secondaires. J’ai dû prendre des médicaments puissants pour contrecarrer les effets résiduels. Je tousse toujours. J’ai toujours des lésions pulmonaires.

Il a ajouté :

[Plusieurs de mes amis ont également été testés positifs], des personnes pas très âgées, des jeunes, en forme, qui font du sport. Et ils doivent encore faire face à certaines des séquelles. J’ai perdu quelques membres de ma famille.

Lorsqu’on lui a demandé s’il se sentait bien en ce moment, Maynard a répondu :

Eh bien, non. Je tousse toujours. Un jour sur deux, j’ai des quintes de toux parce que mes poumons sont encore endommagés aux extrémités. Je viens de me remettre de l’inflammation au niveau de mon poignet et de mes mains. J’ai eu une attaque auto-immune, une sorte de polyarthrite rhumatoïde. En gros, d’après ce que j’ai compris, elle attaque des points bizarres et c’est aléatoire. C’est le prix que j’ai dû payer…

Une étude publiée en août dans le British Medical Journal a estimé qu’environ 10% des personnes testées positives au coronavirus souffrent d’une maladie post-virale prolongée.

Existential Reckoning sortira le 30 octobre via Alchemy Recordings, en partenariat avec BMG.

D’autre part, Fear Inoculum de Tool a récemment célébré son premier anniversaire. Fear Inoculum est sorti le 30 août 2019, soit 13 ans après l’album précédent du groupe, 10,000 Days (2006).

Restez connectés à MetalZone sur Facebook