MetalZone débarque sur ton mobile !

Trump devient le premier président à être destitué à deux reprises, les rockers réagissent

à 17 h 05 min
Lecture 3 min.
© Chip Somodevilla, Getty Images

Tard mercredi après-midi (13 janvier), il a été révélé que le président Donald Trump avait été mis en accusation une semaine avant de quitter la fonction de président. Cette dernière infraction concerne le rôle de Trump dans l’émeute qui a eu lieu la semaine dernière au Capitole américain.

La Chambre des représentants a accusé M. Trump de crimes et délits graves pour incitation à l’insurrection. Le vote s’est terminé par 232 voix contre 197, tous les représentants démocrates et 10 des représentants républicains ayant voté en faveur de la destitution.

L’article de quatre pages sur la mise en accusation soutenait que M. Trump avait continuellement fourni à ses supporters de fausses informations sur la fraude généralisée liée aux élections de 2020, des affirmations qui ont été invalidées à plusieurs reprises par les tribunaux, puis les avait exhortés à marcher sur le Capitole le 6 janvier, le jour même où le Congrès prévoyait de certifier le vote qui ferait de Joe Biden le 46e président des États-Unis. L’émeute qui a suivi s’est soldée par la mort de cinq personnes.

Dans la foulée, les démocrates ont demandé au vice-président Mike Pence d’invoquer le 25e amendement pour démettre Trump de ses fonctions, mais M. Pence a refusé, ce qui a conduit à la poursuite de la procédure de destitution.

La Chambre des représentants ayant maintenant voté la mise en accusation de M. Trump, la prochaine étape consistera à envoyer l’article au Sénat qui devra entamer un procès et voter la condamnation de M. Trump.

Comme vous pouvez vous en douter, la mise en accusation, qui est la deuxième contre Trump pendant sa présidence, a suscité de nombreuses réactions, y compris de la part des membres du monde du Rock et du Metal. Vous trouverez ci-dessous un échantillon de leurs commentaires.

Alex Skolnick de Testament :

Arguments républicains :

1) La mise en accusation est une erreur. Oui, le Président en est l’instigateur (certains d’entre nous le reconnaissent). Mais en ce moment, c’est l’heure de l’unité et de la guérison, pas de la division.

2) Un rappel : Tout votre parti n’est rien d’autre qu’une bande de gauchistes hypocrites, qui détestent Trump et adorent les Antifa.

À lire aussi : Dream Theater dévoile les premiers détails de son nouvel album, qui contient une chanson de 20 minutes

Phil Labonte de All That Remains :

Je suis désolé, je n’ai pas dû être assez clair. Donald Trump est un tyran qui a violé son serment de respecter et de défendre la constitution des États-Unis, et on peut en dire autant de 95% du Congrès. Ils devraient tous être arrêtés et jugés.

Ice T de Body Count :

Je pense que les fédéraux vont attendre que ce type redevienne un citoyen… Puis le matraquer avec tout ce qu’ils peuvent. Mettez-le en prison… Il a doublé les fédéraux… Même les gangsters savent qu’on ne peut pas défier les fédéraux. On verra ce qui se passera…

Ben Koller de Converge/Killer Be Killed :

Mon Dieu, c’est certainement un moment fascinant que nous vivons en ce moment, n’est-ce pas ?

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Tags : Heavy Metal
Source : loudwire.com