Mike Patton (Faith No More, Mr. Bungle, Tomahawk...) : "Tous les membres des groupes dans lesquels j'ai joué sont meilleurs que moi"

à 13 h 33 min
Lecture 3 min.
Faith No More & Mr. Bungle : Mike Patton a été contraint d'annuler les concerts des groupes pour des raisons de santé mentale
© Antonio Scorza, Shutterstock.com
Solar Guitars: Guitares 100% Metal!

Avec une tessiture vocale qui couvrirait jusqu’à six octaves et un répertoire indécemment diversifié, Mike Patton (Faith No More, Mr. Bungle, Tomahawk…) est reconnu comme l’un des chanteurs les plus prolifiques et les plus talentueux de sa génération. Cela étant dit, il semblerait que les décennies de succès et de louanges n’aient pas trop affecté son ego.

Lors d’une nouvelle interview accordée à Forbes, Mike Patton a parlé du fait qu’il était toujours prêt à apprendre et à collaborer :

Je suis toujours prêt à apprendre… Je suis toujours prêt à apprendre des autres et c’est pourquoi les collaborations sont aussi gratifiantes, parce que j’ai toujours envie d’apprendre quelque chose de nouveau. Je travaille avec DJ QBert et il scratch comme un putain de maniaque, et j’apprends des rythmes grâce à lui. Donc, tout ce que tu fais ou tout ce que tu entreprends est une expérience enrichissante. J’attends toujours le moment où je vais pouvoir m’asseoir et me reposer sur mes lauriers. Mais il n’arrive pas. De toute façon, ça n’arrivera pas [rires]. Ça n’arrivera pas – je suis trop curieux, je suis trop agité je suppose. J’aimerais pouvoir le faire, mais non, ça n’arrivera pas.

Il a poursuivi :

Dans chaque groupe dans lequel je joue, il y a des moments où nous faisons référence à d’autres artistes, comme : “Hé mec, plus de Tom Araya ou plus de Tom Waits ou plus de putain de Nancy Sinatra”. On dit des choses comme ça en studio, et ça m’aide parce que je ne suis pas un musicien formé. Je ne sais pas lire les notes, je ne parle pas cette langue. Du coup, quand je bosse, je fais exprès de travailler avec des artistes qui sont meilleurs que moi. Tous les gars des groupes dans lesquels j’ai joué sont meilleurs que moi. Ils en savent plus et ils m’apprennent. Souvent, dans Faith No More, on se référait à des films : “Hé, fais-le plus comme Paris, Texas. Pas Paris. Mais Paris, Texas”. Et je savais exactement ce que ça voulait dire.

Il a conclu :

“Fais-le plus Western. Fais-le plus déjanté et plus funky”. C’est une question de communication et de comment réussir en tant que groupe. Et c’est difficile à faire dans une formation, composée de gens différents, d’idées différentes. Vous savez ce dont je veux parler. Mais un jour, la sauce prend. Et il y a tellement d’exemples. L’essentiel, pour moi, c’est d’être assez ouvert d’esprit pour écouter les autres. Écouter est l’une des choses les plus difficiles à faire pour un musicien. Parce qu’une fois que tu as accompli certaines choses, tu penses que tu sais tout. Mais en réalité tu ne sais rien du tout. Donc garder les oreilles et l’esprit ouverts est la chose la plus importante. Écoute les autres et tu t’amélioreras.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’interview (en anglais) sur le site de Forbes. Vous pouvez également écouter Mike Patton sur le dernier album de Tomahawk, Tonic Immobility, qui est sorti en mars dernier, ci-dessous.

Tomahawk – Predators and Scavengers :

Solar Guitars: Guitares 100% Metal! Solar Guitars: Guitares 100% Metal!
Articles les plus récents
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Articles les plus vus
Les dernières reviews
album-seventh-son-of-a-seventh-son

Iron Maiden
Seventh Son Of A Seventh Son

Par Slipknot28, le 03/10/2022
Screaming For Vengeance

Judas Priest
Screaming For Vengeance

Par TonyOsbourne13, le 03/10/2022
Texas Flood

Stevie Ray Vaughan
Texas Flood

Par Kingeddie, le 28/09/2022
Plus d'actus sur Faith No More
L'actu Metal Alternatif