Les reviews utilisateurs sont de retour !

All That Remains : La mort suspecte du guitariste, Oli Herbert, fait l'objet d'un nouveau reportage télévisé dans le Connecticut

à 9 h 17 min
Lecture 5 min.

WTNH, la chaîne de télévision affiliée à ABC basée à New Haven, dans le Connecticut, a diffusé un reportage de sept minutes sur la mort suspecte du guitariste de All That Remains, Oliver “Oli” Herbert.

Plusieurs membres de la famille et du groupe, All That Remains, ont été interrogés dans ce reportage (disponible ci-dessous), notamment sa sœur Cynthia LeFave, le guitariste Mike Martin et le chanteur Phil Labonte.

Oli a été retrouvé mort le 16 octobre 2018 au bord de l’étang de sa propriété de Stafford Springs, dans le Connecticut. Il a été porté disparu par sa femme vers 15 heures, et son corps a été retrouvé par la police, face contre terre, au bord de l’étang où l’eau n’était profonde que de quelques centimètres.

La brigade criminelle du district Est de la police d’État du Connecticut poursuit son enquête sur la mort d’Oliver Herbert, qui est considérée comme suspecte. Ils examinent le Testament qu’il a signé une semaine avant sa mort ainsi qu’une clause d’assurance-vie mentionnée dans le testament.

Le testament nommait Elizabeth Herbert comme exécutrice et unique bienfaitrice. Il stipule que la sœur d’Oliver Herbert, Cynthia Herbert, ne doit pas devenir exécutrice ou recevoir quoi que ce soit de sa succession. Le testament stipule également qu’Elizabeth Herbert doit recevoir tous les “biens ainsi que tous les revenus actuels ou futurs”.

Selon le Hartford Courant (journal du Connecticut), la police d’État a saisi l’ordinateur et les relevés téléphoniques d’Elizabeth Herbert dans le cadre de son enquête.

Le couple était marié depuis 14 ans et vivait à Stafford Springs depuis quatre ans avant la mort d’Oli.

Dans une publication sur Facebook, Elizabeth Herbert a écrit qu’elle avait reçu un rapport de toxicologie du médecin légiste.

Elle a déclaré :

Oli s’était apparemment auto-médicamenté pour soigner sa dépression, une maladie présente dans sa famille depuis plusieurs générations. Des traces d’antidépresseurs et de somnifères ont été retrouvées dans son corps.

L’année dernière, Phil Labonte a qualifié Elizabeth Herbert de “déchet humain” qui n’a “jamais été autorisée” à rejoindre le groupe en tournée.

Il a ajouté :

Elle venait aux concerts, parce qu’on ne pouvait pas l’empêcher de venir. [Mais] elle n’en avait pas le droit parce qu’elle est un déchet humain.

Selon le chanteur, il a longtemps essayé, sans succès, de convaincre Oli de divorcer.

Il a déclaré :

Je ne peux pas vous dire exactement pourquoi il ne voulait pas le faire ou quelles étaient les circonstances [qui] l’ont empêché de le faire. Je n’en sais rien. Mais je peux dire que je lui ai personnellement parlé plusieurs fois et que je lui ai dit : “Écoute, si tu as besoin d’un endroit pour te reposer, j’ai beaucoup de place. Viens chez moi”.

Lorsqu’on lui a demandé s’il avait une opinion sur la façon dont Oli est mort, le chanteur a répondu :

J’ai une opinion à ce sujet, mais je ne vais pas l’exprimer. Une enquête de la police d’État du Connecticut est en cours.

Oliver “Oli” Herbert a commencé à jouer de la guitare à 14 ans. Il a cofondé All That Remains avec Phil Labonte en 1998.

Les membres de All That Remains – Phil Labonte, Mike Martin, Jason Costa (batterie) et Aaron Patrick (basse) – ont recruté le guitariste virtuose Jason Richardson, (All Shall Perish, Chelsea Grin, Born Of Osiris) pour remplacer Oli.

En mars dernier, le chanteur de All That Remains, Phil Labonte, a révélé qu’un différend financier avec la femme du défunt guitariste, Oli, empêchait le groupe d’utiliser son nom dans ses projets.

S’adressant à American Songwriter, Phil Labonte a déclaré que lui et ses camarades du groupe avaient envisagé l’idée d’organiser des événements caritatifs en l’honneur d’Oli, voire de lancer une œuvre de bienfaisance ou un projet au nom du musicien décédé.

Il a déclaré :

Nous avons évoqué l’idée d’organiser un gala pour récolter des fonds pour les jeunes dans les écoles, mais nous ne pouvons pas faire quelque chose qui porte son nom.

Phil a également confirmé que All That Remains a toujours payé tout ce qui était dû à la succession d’Oli et continuera à le faire.

Il a conclu :

Nous avons fait en sorte que nos comptables et tous ceux qui travaillent avec nous sachent que toute somme due à la succession d’Oli doit être payée à la succession d’Oli. Nous n’avons absolument aucun intérêt à ne pas payer. Cela ne vaut pas la peine de s’embêter pour cette somme d’argent.

Reportage sur la mort suspecte d’Oliver “Oli” Herbert :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : blabbermouth.net
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Les maîtres du Death Metal Mélodique, Be'Lakor, sont de retour avec Hidden Window

Be'Lakor
Coherence

Par Adrien, le 13/11/2021
Baptize

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021
Light The Torch annonce son nouvel album, You Will Be The Death Of Me (détails & single)

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021
Plus d'actus sur All That Remains
L'actu Metalcore