Le guitariste de Meshuggah à propos de l'origine du Djent : "Nous sommes vraiment désolés d'avoir créé ce genre"

à 9 h 01 min
Lecture 2 min.
Meshuggah compose un nouvel album

Avec ses riffs complexes et ses chansons techniquement élaborées, le Djent est l’un des sous-genres les plus célèbres – et les plus controversés – du Metal.

Attribué à Fredrik Thordenal, le guitariste des icônes suédoises de la musique extrême Meshuggah, au milieu des années 90, ce style a donné naissance à une industrie artisanale florissante de groupes de Metal technique, parmi lesquels Periphery, Animals As Leaders, Monuments, Tesseract et Veil Of Maya.

Mais pour chaque artiste progressif qui s’identifiait fièrement comme “Djent”, il y en avait plusieurs autres qui méprisaient ce qualificatif.

Interrogé sur la classification fréquente de son groupe en tant que formation Djent lors d’une interview en 2012, le guitariste de Periphery, Misha Mansoor, a tourné le mouvement en dérision, le qualifiant de “grand terme générique pour toute sorte de groupe progressif”, ajoutant :

C’est tellement vague que je ne sais pas quoi en faire.

En 2018, plus de deux décennies plus tard, l’autre guitariste de Meshuggah, Mårten Hagström, a présenté des excuses informelles au nom du groupe pour avoir fait du “Djent” un mouvement si important.

Il s’est excusé auprès de Rauta lors du festival Tuska à Helsinki, en Finlande :

Tout d’abord, nous sommes vraiment désolés d’avoir créé ce genre. Nous n’en avions pas l’intention – c’est notre faute. Je pense que c’est parti d’un malentendu, cette histoire de Djent. C’est assez hilarant.

Hilarant, mais à quel point ? Tout d’abord, Thordenthal avait la tête dans les nuages quand il a inventé le terme.

C’était notre guitariste Fredrik, qui était ivre à l’époque et qui parlait à l’un de nos fans de la vieille école, en essayant d’expliquer quel type de son de guitare nous essayions toujours d’obtenir, et il essayait désespérément de dire : “Nous voulons ce ‘dj-‘, ‘dj-‘, ‘dj-”’ [imitation vocale d’un riff de guitare]. Et le type était là, genre, “Qu’est-ce qu’il dit ? C’est un mot suédois ? Ça doit être ça. Ça ressemble à ‘dj_’, peut-être ‘djent’ ? C’est probablement quelque chose comme ça”. Et c’est de là que ça vient : un malentendu d’ivrogne, comme toujours, avec Meshuggah.

D’autre part, en mars, Meshuggah a commencé l’enregistrement de son nouvel album. De plus, le groupe a reporté sa tournée européenne à 2022 et a ajouté des dates supplémentaires.

Meshuggah – Clockworks :

Source : revolvermag.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Master of Reality

Black Sabbath
Master of Reality

Par Robert Bonham, le 25/06/2022
Dans le même sang

Trust
Dans le même sang

Par SixxMars013, le 09/06/2022
Fear Inoculum

Tool
Fear Inoculum

Par Dabdoob, le 31/05/2022
Plus d'actus sur Meshuggah
L'actu Metal Progressif