MetalZone débarque sur ton mobile !

Un producteur de Metal s'exprime sur les "hyperactifs" du monde moderne : "Ils essaient de combler un vide, sans vraiment savoir ce que c'est"

à 13 h 37 min
Lecture 4 min.

Le producteur Josh Schroeder (For The Fallen Dreams, In Hearts Wake, The Color Morale, King 810) et le chanteur de King 810, David Gunn, ont été invités sur le Unstoppable Recording Machine Podcast, animé par Eyal Levi, le fondateur et dirigeant de URM Academy (ex-Daath).

Parmi les différents sujets abordés, ils ont parlé des ingénieurs et/ou assistants qui se comportent mal en studio, faisant trop de bruit, racontant des histoires qui n’ont rien à voir avec la situation, ou essayant de booster leur ego au lieu de travailler.

Interrogé sur ce qu’il ne faut pas faire en studio, Josh a déclaré (tel que transcrit et traduit par MetalZone.fr) : “La solution la plus simple, c’est juste de se la fermer.

David a ajouté : “Ce que je déteste chez les gars qui racontent des histoires toutes faites, c’est que ce n’est pas authentique, c’est faux comme tout, et ça n’ajoute rien à la musique que nous essayons de faire. C’est très égoïste. C’est un vrai fardeau, ils sont lourds et exigent beaucoup d’attention de votre part, ils vous vident de votre énergie.

Quand on est un petit assistant qui vient apprendre d’un grand producteur, on ne doit pas parler. C’est stupide. Parler ne t’apporte rien. C’est mieux d’écouter. Parler quand quelqu’un à des années-lumière de toi est dans la même pièce est stupide.

Josh a alors ajouté : “Oui, je pense que ça vient du fait que les gars sont nerveux et égoïstes. Ils pensent qu’ils doivent prouver quelque chose, et montrer qu’ils ont de la valeur alors qu’ils viennent juste de commencer [rires].

Eyal a ensuite parlé des problèmes de compréhension qui peuvent exister entre les extravertis et les introvertis. Et David a dit : “Comme dit Jiddu Krishnamurti, ‘Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale d’être bien adapté à une société malade’.

Je pense que [le problème mentionné précédemment, celui des assistants envahissants] est directement lié à l’extraversion, poussée à l’extrême. On dit que les extravertis génèrent leur énergie du contact avec les autres et bla bla bla. L’extraversion semble positive, utile et gérable uniquement dans une société qui, à mon avis, est malade.”

Aujourd’hui, vous avez des gars qui se lèvent à 4h du matin, ils font 70 pompes, et puis ‘Tu peux pas test, j’écoute un livre audio pendant que je conduis pour aller au travail’, ‘et je fais ceci, cela’, tous ces trucs délirants, ces ‘life hacks’ pour être de plus en plus performant, de plus en plus ‘optimisé’. Ce n’est pas forcément bon pour nous, hein. Et à quoi ça sert tout ça, ‘Regardez ma chaîne YouTube, donnez-moi un pouce bleu, abonnez-vous, j’ai fait 3 millions de dollars cette année’, et on appelle ça ‘le succès’…

Josh est intervenu en disant : “C’est pour rester occupé, tout le temps, c’est la peur du vide. Ils essaient de combler un vide, sans vraiment savoir ce que c’est. Pour moi, c’est un symptôme de personnes qui ne savent pas vraiment ce qu’elles veulent. Je connais beaucoup de gens comme ça, qui font un million de choses, ils font de la photographie, des streams sur YouTube, sur Twitch, et pourquoi ? Parce qu’ils ne savent pas exactement ce qu’ils veulent faire, alors ils se dispersent dans tous les sens pour rester divertis. Et souvent, ces personnes ne vont jamais très loin dans ces activités, parce que rapidement, comme dans tout, on atteint un niveau de stagnation, et il faut beaucoup plus de travail pour moins de résultats, alors ça ne vaut pas la peine de continuer. Ils ne sont pas vraiment passionnés par les choses qu’ils font. Ils n’aiment pas vraiment ce qu’ils font. Ils aiment ‘l’illusion du succès’ qui accompagne les premiers progrès.

Eyal a alors fait la comparaison suivante : “C’est comme les ‘newbie gains’ en musculation. Il y a beaucoup de progrès au début avec peu de travail, puis cela devient plus difficile, plus lent, et les gens abandonnent.

David a conclu ce segment en disant : “Exactement, cependant, découvrir que vous n’êtes pas vraiment passionné par quelque chose n’est pas nécessairement une mauvaise chose. Au moins, cela vous permet de savoir jusqu’à quel point vous êtes prêt à vous investir dans cette chose.

Le dernier album de King 810, intitulé AK Concerto No. 47, 11th Movement in G Major, est sorti le 13 novembre 2020.

Josh Schroeder et David Gunn sur le Unstoppable Recording Machine Podcast :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021

Born Of Osiris
Angel Or Alien

Par Adrien, le 25/06/2021
Plus d'actus sur King 810
L'actu Nu Metal