Tentez de gagner un exemplaire de SM2 de Metallica !

Amy Lee de Evanescence sur la perte de deux de ses frères et sœurs : "Y survivre, être capable de continuer et de trouver un sens à sa vie après"

à 16 h 36 min
Lecture 5 min.
© Evanescence

Lors d’une apparition sur le podcast Hardcore Humanism, la chanteuse de Evanescence, Amy Lee, s’est confiée sur les pertes de deux de ses frères et sœurs, sa sœur Bonnie et son frère Robby. Bonnie est décédée en 1987 à l’âge de trois ans d’une maladie non révélée, tandis que Robby est décédé en 2018 après avoir lutté contre une épilepsie sévère pendant la majeure partie de sa vie.

Parlant de sa compréhension des “ténèbres” et de la “lumière” dans sa vie, Amy a déclaré : “J’ai traversé de nombreuses épreuves dans ma vie. J’ai perdu ma sœur quand j’avais six ans, puis, dans un monde complètement différent, tant d’années plus tard et dans une situation complètement différente, j’ai perdu mon frère, en 2018. C’est le genre de situation où la pire chose que vous puissiez craindre se réalise. Je connais ces moments et je ne suis pas la seule à être dans cette situation. Pour moi, passer par là, y survivre, être capable de continuer et de trouver un sens à sa vie après, c’est vraiment ce dont je parle. Ce n’est pas que j’aime les choses effrayantes et l’obscurité, mais c’est amusant de jouer avec le danger. Dans les moments où je me sens effrayée et seule, j’ai l’impression que rien ne s’est passé et qu’il n’y a que moi. Comme si le monde continuait à tourner et que tout allait bien.”

“Je me souviens m’être parfois sentie très bizarre lors de belles journées ensoleillées quand j’étais enfant, parce que j’avais l’impression qu’il fallait toujours qu’il pleuve alors que je faisais le deuil de ma sœur. C’est toujours le même concept. Être capable d’en parler, de l’admettre, d’y faire face et de dire : ‘OK, ça fait mal à ce point, et j’y pense’. C’est le fait de pouvoir se confesser qui rend les choses plus douces, et surtout le fait de pouvoir les partager avec d’autres personnes. C’est pour cela que je me suis intéressée à la musique.”

“Pour traiter les plus grandes blessures et les plus grands défis que j’ai traversés dans ma vie et dans mon cœur, pour être capable d’en faire une musique que j’aime. Le point culminant est atteint lorsque je vois que d’autres personnes aiment cette musique et qu’elle les touche, qu’elle les fait se sentir bien et qu’elles ne se sentent plus seules, c’est une telle bénédiction – quelque chose de si sain et de si bon. Je pense qu’il est important de faire face à l’obscurité, parce qu’elle est réelle et que si nous ne pouvons pas y faire face, alors nous ne faisons que vivre un mensonge et cacher ces choses sous la surface.”

À propos de l’oubli et le fait d’en faire une force

“Je ne veux pas oublier [la perte de ma sœur et de mon frère]. Je serai toujours leur sœur. En réalité, j’ai l’impression que le problème est que je ne m’en remettrai jamais. Ce n’est pas que je veuille m’en remettre complètement, car je ne les abandonnerai jamais. Ils seront toujours avec moi – littéralement – et une partie de cela est le sentiment de douleur de les perdre parce que je les aime toujours autant. Mais l’autre partie, c’est le fait de se remémorer les bons souvenirs et de se souvenir des moments joyeux que nous avons eus. Je ne veux pas seulement me souvenir des personnes que j’ai perdues par leur mort. Je veux me souvenir de leur vie. Je veux me souvenir du temps que nous avons passé ensemble.”

“L’une des choses les plus difficiles, après les grandes pertes que j’ai vécues dans ma vie, est d’avoir peur de ne pas se souvenir. J’avais l’impression que j’allais perdre tous mes souvenirs si je n’essayais pas de parler à mes sœurs ou à mon père : ‘Tu te souviens de cette fois-là ? Que s’est-il passé ?’. J’essaie de me souvenir des bons moments, car tout à coup, cela devient une chasse au trésor, pour tout le temps que nous avons passé ensemble et je ne veux pas perdre cela, je ne veux pas oublier. J’oublie tellement de choses, tellement de choses se sont passées dans ma vie. Et je pense qu’avec le temps, je me souviens de plus en plus.”

“Sur le moment, quand tout est frais, on a un peu l’impression de ne se souvenir de rien, et puis les choses commencent à revenir après que le chagrin se soit un peu calmé.”

Dès sa sortie, The Bitter Truth s’est classé à la quatrième place des charts au Royaume-Uni, ce qui en fait le quatrième album du groupe à figurer dans le Top 5 de ce pays. Premier album composé de morceaux originaux depuis une dizaine d’années, The Bitter Truth est également devenu l’album Rock le plus vendu aux États-Unis, selon Nielsen Music Connect.

Peu de temps après sa sortie le 26 mars dernier, The Bitter Truth s’est hissé en tête du classement des albums sur iTunes dans 22 pays. Enregistré durant la pandémie, il affronte de plain-pied les sombres réalités du monde. Pourtant, son message retentissant est bien celui de la lumière, et il démontre qu’il vaut mieux persévérer qu’abandonner.

Les nouveaux titres de Evanescence ont été produits par Nick Raskulinecz, qui a également travaillé sur l’album éponyme de 2011.

Les détails de la tournée européenne pour 2022 de Evanescence et Within Temptation, Worlds Collide, sont disponibles ici.

À lire aussi : Paul Gilbert dit que Mr. Big a eu deux semaines de gloire : "Notre public s'est transformé en une marée de filles de 12 ans"

Evanescence – Broken Pieces Shine :

Evanescence – Feeding The Dark :

Evanescence – Better Without You :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Tags : Rock Evanescence
Source : blabbermouth.net
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021

Born Of Osiris
Angel Or Alien

Par Adrien, le 25/06/2021
Plus d'actus sur Evanescence
L'actu Rock