Les reviews utilisateurs sont de retour !

Slipknot : Écoutez la nouvelle chanson du groupe de Nu Metal, The Chapeltown Rag

à 9 h 02 min
Lecture 8 min.
Slipknot : Écoutez la nouvelle chanson du groupe de Nu Metal, The Chapeltown Rag

Le nouveau single “punitif” de Slipknot, intitulé The Chapeltown Rag, vient de sortir, et peut-être écouté ci-dessous !

Dans une nouvelle interview accordée à Knotfest, le frontman Corey Taylor et le percussionniste Shawn “Clown” Crahan ont annoncé qu’ils joueront The Chapeltown Rag en direct ce vendredi 5 novembre lors de leur show à Los Angeles.

Inspirée d’un documentaire Netflix que Taylor a regardé, la chanson parle du tueur en série Yorkshire Ripper qui a assassiné plusieurs femmes dans la banlieue de Leeds, en Angleterre, à Chapeltown, à la fin des années 1970.

L’affaire a été notoirement bâclée par les enquêteurs qui ont d’abord cru que le coupable visait spécifiquement les prostituées, et Taylor dit avoir été ému par les sombres et violentes défaillances morales de cette période de l’histoire – qu’il voit comme un écho à notre époque actuelle d’omniprésence des réseaux sociaux.

“C’est un morceau punitif”, a déclaré Taylor à propos de la chanson, qui tire son titre d’un journal fictif qui serait rempli des événements horribles d’une ville ravagée par la violence.

“C’est du Slipknot classique, et c’est frénétique”, a poursuivi le frontman. “Au niveau des paroles, ça parle des différentes manipulations qui peuvent se produire lorsque les réseaux sociaux rencontrent les médias eux-mêmes. C’est aussi sur les différentes façons dont ces manipulations parviennent à nous orienter dans différentes directions, dans la mesure où nous devenons tous dépendants de cela, ce qui est très, très dangereux.”

Selon Knotfest, le refrain de la chanson voit Taylor expérimenter une nouvelle approche vocale qu’il n’a jamais utilisée dans Slipknot auparavant.

“Je n’étais même pas sûr que cette partie allait être le refrain, pour être honnête”, explique Taylor. “Mais j’adore la façon dont la progression des accords s’est prêtée à cette ambiance bizarre, chromatique et mineure, ce que je n’avais jamais vraiment fait auparavant.”

“J’ai expérimenté des choses similaires sur Vermilion il y a des années”, poursuit-il. “Mais je n’avais jamais essayé d’y apporter plus d’agressivité. L’harmonie que j’ai créée pour ce morceau est tellement bizarre qu’elle lui donne une légère touche dissonante, mais elle est aussi très, très mélodique et mémorable.”

Bien que le refrain semble être l’un des aspects musicaux les plus uniques du morceau, Taylor s’est également extasié sur la façon dont le “gros breakdown” à la fin est pulvérisant, ce qui est une bonne nouvelle pour les fans old-school.

“Le gros breakdown à la fin, quand ça déraille, c’est tellement lourd, mec”, a-t-il plaisanté.

Plus tard dans l’interview, Taylor a offert quelques réflexions sur la façon dont il a fait face à la mort du batteur fondateur de Slipknot, Joey Jordison, qui est décédé plus tôt cette année à l’âge de 46 ans.

“Ça a été dur”, a dit Taylor. “Vous savez… c’était un type tellement compliqué – probablement l’une des personnes les plus talentueuses que j’ai rencontrées – peut-être l’une des plus torturées aussi. Quand je pense aux bons moments, les moments difficiles entrent aussi en ligne de compte, et j’ai encore besoin de temps pour y penser…”

Il a poursuivi : “Cependant, ce que je sais, c’est qu’il y a eu beaucoup de bons moments, beaucoup de putains de shows et que j’ai énormément de bons souvenirs de création musicale avec lui… C’est ce sur quoi j’essaie vraiment de me concentrer.”

Enfin, il a parlé de l’état d’esprit du groupe après une pause d’un an et demi sans tournée, et du temps passé en studio à travailler sur un nouvel album que Crahan a qualifié à plusieurs reprises de “musique divine”.

“En fait, c’est vraiment cool, pour être honnête”, a déclaré Taylor à propos de l’attitude du groupe. “Nous sommes dans un état d’esprit tellement génial ces derniers temps… Je ne sais pas si c’est parce que nous prenions tout pour acquis, et que [la pandémie et son lot de malheurs] nous a encore plus rapprochés en tant que groupe, ou quoi. Mais nous nous entendons tous très bien.”

“On a l’impression d’être comme au début du groupe”, a-t-il ajouté. “Quand nous avons commencé les tournées, nous étions vraiment soudés et nous faisions tout ensemble. Puis évidemment, avec le temps, nos personnalités se sont renforcées et nos dépendances se sont accentuées. Nous nous sommes tous éloignés les uns des autres de différentes manières et il a été difficile de faire marche arrière. Mais maintenant, on a presque l’impression que la boucle est bouclée.”

Maintenant que The Chapeltown Rag est sorti, nous avons une idée de ce à quoi ressemblera le prochain album de Slipknot, mais toujours aucune idée de sa date de sortie.

Par ailleurs, n’oubliez pas que le Knotfest de Los Angeles a lieu ce soir (ou plutôt, cette nuit en France) !

Taylor a récemment déclaré que le groupe avait prévu des “surprises” pour commémorer cet énorme concert, qui est en fait le premier livestream/concert en streaming de la carrière de Slipknot.

L’événement aura lieu au Banc of California Stadium, et comprendra également des performances de Bring Me The Horizon, Killswitch Engage, Fever 333, Code Orange, le groupe Vended (avec les fils de Taylor et Crahan) et le groupe de danse Cherry Bombs (avec la femme de Taylor, Alicia Taylor).

Les billets sont en vente sur le site knotfest.veeps.com. Des billets groupés avec des produits dérivés sont également disponibles.

Paroles :

[Intro] Read all about it if you want to know
Read all about what they want you to know

[Verse 1] Everything is god online, and it’s as evil as it gets
This is not another trick, either follow or repent (No choice)
Get infected by a vertical event
Check the meter, check the watch
Are they ever gonna stop?
Runnin; out of daylight, nighttime’s better
But we know how to handle the truth motherfucker
Scandalous know-it-all, feedback chamber
Nobody wants the proof, they want a number

[Pre-Chorus] We don’t deny what is wrong with our lives
We can’t decide what is left of our right to silence our remains
Buried in the back and I’m sick and alive
Hollow as a breath, the further you dive

[Chorus] Oh, how I missed your honesty
You never miss with your intensity
You’re gonna need a new disguise
Vessels burst, veins release
Just slide into the nearest lie

[Verse 2] All the ligatures are getting tight, like a style
Murder another mouth before the trial
Scalpel and then you scalp ’em to fucking death
Kills for the other vampires and surrogates
It’s a ploy for attention and evidence
All your fucking monsters are flaws in your common sense
Do the dance while the shovels are breaking dirt
Everybody mind your fuckin business or you get hurt

[Pre-Chorus] We don’t deny what is wrong with our lives
We can’t decide what is left of our right to silence our remains
Buried in the back and I’m sick and alive
Hollow as a breath, the further you dive

[Chorus] Oh, how I missed your honesty
You never miss with your intensity
You’re gonna need a new disguise
Vessels burst, veins release
Just slide into the nearest lie

[Bridge] Read all about it if you want to know
(Everything is god online)
Read all about it if you want to know
(Everything is god online)
Read all about it if you want to know

[Breakdown] Stoned like a beast on a chain lookin’ dead
Feelin’ strange, what the fuck
I’m material to sew into the stains
Like a catalogue of pain, like a martyr in restraints
I can kill with a will, and it’s stronger every day
I’m a knife, I’m a gun, I’m a slit, I’m a scar
I’m a scream, I’m a death, I’m a threat, I’m afraid
That you will never understand I’m not the same
You better call the triple 9 I want a face
That you can only recognize
I’m afraid, I’m afraid, I’m afraid, I’m afraid

[Outro] When everything is god online, nothing is
When everything is god online, nothing is

À lire aussi : Nirvana : Le "bébé de Nevermind" modifie son procès et cite des éléments sordides du journal intime de Kurt Cobain

Slipknot – The Chapeltown Rag :

1 Commentaire

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Les maîtres du Death Metal Mélodique, Be'Lakor, sont de retour avec Hidden Window

Be'Lakor
Coherence

Par Adrien, le 13/11/2021
Baptize

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021
Light The Torch annonce son nouvel album, You Will Be The Death Of Me (détails & single)

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021
Plus d'actus sur Slipknot
L'actu Nu Metal