Le batteur originel des Red Hot Chili Peppers s'ouvre sur la mort du guitariste Hillel Slovak : "Ça a vraiment été le point de rupture pour moi"

à 10 h 11 min
Lecture 3 min.
Le batteur originel des Red Hot Chili Peppers s'ouvre sur la mort du guitariste Hillel Slovak : "Ça a vraiment été le point de rupture pour moi"
© YouTube
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O

Les fans dévoués des Red Hot Chili Peppers savent qu’avant de devenir célèbre, la formation originale du groupe était composée de quatre amis de lycée – Anthony Kiedis au chant, Flea à la basse, Jack Irons à la batterie et Hillel Slovak à la guitare.

Comme Irons et Slovak faisaient double emploi avec un autre groupe, ce n’est que sur le troisième album des RHCP, The Uplift Mofo Party Plan, que l’on retrouve pour la première fois la formation susmentionnée au complet.

Malheureusement, The Uplift Mofo Party Plan est aussi le dernier album à présenter tous les membres originaux du groupe. Au moment où ils se sont embarqués dans la tournée de promotion de l’album, Kiedis et Slovak avaient développé de graves dépendances, et le 25 juin 1988, Hillel Slovak est mort tragiquement d’une overdose d’héroïne.

Dans une nouvelle interview accordée à Rolling Stone, Irons est revenu sur la façon dont la mort de son ami l’a poussé à quitter le groupe et à reconsidérer sérieusement son choix de carrière.

Il a déclaré : “J’étais vraiment bouleversé. C’est devenu la période la plus difficile de ma vie. Cela a défini, honnêtement, le reste de ma vie. Nous avions fait tellement de tournées. J’étais si fatigué. La route… faire 200 shows en un an dans un van… J’étais vraiment fatigué. Je ne me suis pas adapté à tout ça très facilement.”

“J’ai connu un certain niveau d’épuisement et de difficultés personnelles jusqu’à la mort de Hillel. Et quand c’est arrivé, ça a vraiment été le point de rupture pour moi. J’ai entamé un voyage bien différent à ce moment-là, où il s’agissait de retrouver ma vie et mes repères, et de trouver ce que je voulais faire. La musique ne pouvait pas en faire partie.”

“En fait, j’ai blâmé la musique à bien des égards, car ce style de vie n’avait aucun fondement. ‘Peut-être que si on avait moins travaillé, le pire ne serait pas arrivé’. Je ne sais pas. Qui sait où j’avais la tête à ce moment-là ? Mais c’est un événement très difficile qui m’a fait plonger… La vie est devenue beaucoup plus compliquée à ce moment-là. ‘Qu’est-ce qui se passe vraiment ici ? Quel est le sens de la vie ?’. C’est devenu vraiment profond et dévorant.”

“Je savais que je n’allais pas faire de la musique pendant un long moment. C’est pour ça que je suis parti. En fin de compte, je ne me voyais pas continuer. Je ne pouvais tout simplement pas le faire.”

Cependant, Irons a fini par poursuivre son parcours musical, qui l’a amené à jouer avec des artistes comme Neil Young et à être le batteur de Pearl Jam de 1994 à 1998.

Au cours des deux dernières décennies, Irons s’est surtout concentré sur sa carrière solo, qui comprend également quelques collaborations avec l’ancien guitariste des RHCP, Josh Klinghoffer.

-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O -20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Articles les plus récents
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Delicate Sound Of Thunder

Pink Floyd
Delicate Sound Of Thunder

Par Slipknot28, le 25/09/2022
Ozzy Osbourne sort la chanson éponyme de son nouvel album, Patient Number 9, avec Jeff Beck comme invité

Ozzy Osbourne
Patient Number 9

Par TonyOsbourne13, le 19/09/2022
Van Halen

Van Halen
Van Halen

Par Kingeddie, le 18/09/2022
Plus d'actus sur Red Hot Chili Peppers
L'actu Rock